Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sax Sparkling

Message par Sax Sparkling le Jeu 18 Sep - 22:21



Sax Sparkling



"Âme de Beryllium"



Nom : Sax (prénom) Sparkling (nom de famille)
Avatar : Justin Hopwood
Age : 26 ans
Groupe : White City
Fidélité  : Sweet Money
Rang : Âme de Beryllium
Mutation : Il est capable de créer des insectes et des arachnides à partir de son titane et de son béryllium intérieurs. Papillons, libellules, scarabées, cloportes, araignées, scorpions… Cela dépend de son humeur du moment. Les bêtes de métal semblent avoir leur propre personnalité. Il converse par télépathie avec elles.

Signes distinctifs : NA


Portrait en Quelques lignes



Caractère :

C’est un être de chair, de métal et de minéral. Un homme qui a appris auprès des hommes le désir de s’imposer et de s’enrichir. Une âme qui a appris auprès des alliages artificiels la possibilité de rêver et d’aimer.

Ses neurones épidermiques, ceux-là qui ont été construits en toile d’araignées sous sa peau synthétique, forment son cerveau tactile. Le cerveau qui aime, les cellules rêveuses et passionnées, les neurones qui tremblent quand on le touche. Il n’aime pas qu’on le touche.

C’est un nuage de flocons élégant, qui se meut avec souplesse dans les mers de la haute société, qui se fond avec discrétion dans les rues huppées. Eduqué dans l’argent et le luxe, il est habitué à la plupart des excès des nantis. Son arrogance de riche est faite d’habitudes outrancières. Sa logique d’homme est faite de froideurs dorées.

Il est fidèle à l’excès. D’une incompréhensible fidélité. A son épouse, à ses amis, à sa famille. Surhumaine loyauté qui l’effraie lui-même. Il a aimé Alicia pendant plus de dix-huit ans. Alors il tente de ne pas s’attacher trop souvent. On peut mourir usé par ses engagements. Cela, il le pressent et désire le retarder.

C’est un cœur aux ventricules béants. Qui absorbent dans leurs pulsations tout ce qui l’entoure. Ce qu’il voit, entend, sent, goûte, touche. Son cœur de béryllium est grand ouvert sur le monde. Il ne sait pas ne pas ressentir. Il n’a pas peur de trop battre parce qu’il sait que le béryllium de son amie tapisse son organe.

La nature lui a laissé des souvenirs étranges. Si tristes et si différents. Là-bas derrière la protection-aura, il a entrevu un autre monde. Qui l’a blessé, anéanti, fait rêver et exalté. Des souvenirs maudits et qu’il garde pourtant.


Physique :

75 kg, 1m85. Des muscles d’homme sur un squelette à l’étroitesse quasi adolescente. Une silhouette déliée, celle de la jeunesse épanouie. Châtain clair, yeux bleus. Des restes de suprématie occidentale.

Des traits réguliers dessinés dans une peau épaisse et douce. Une régularité évidente dans les expressions absentes lorsqu’il rêve éveillé. Une régularité effacée dans les expressions de colère, d’amour, d’angoisse, de haine.

La partie gauche de son corps est artificielle. Ses os, sa peau, son cerveau viennent des entreprises Sparkling. Son cœur vient de son amie Alicia. Sa peau artificielle ressemble à s’y méprendre à sa peau naturelle.

Des gestes rares. Une contenance gestuelle toute aristocratique. Sa démarche a des bruits plus lourds que la moyenne. Son squelette de faïence et de titane enfonce profondément ses pas dans le sol.

Un habillement confectionné sur mesure, par des artisans réputés. Du cuir lourd et souple pour chaussures et ceintures, des métaux précieux pour l’alliance. Il porte souvent des gants, surtout à la main gauche, pour éviter que le toucher ne perturbe ses raisonnements.


Son histoire




Sax nait dans la branche cadette des Sparkling, au milieu des non-dits, des silences, des envies et des haines mutiques. C'est la malédiction des aisés. Les géniteurs décédés, les enfants ne peuvent s'aimer.
Il reçoit l’éducation des gens qui mesurent la valeur humaine aux possessions et aux relations. Il courtise les sciences logiques et cultive les arts de la cour. Son père l’aime, sa mère sûrement. Une mère ne peut qu’aimer son enfant, après tout. Ses premières années se passent dans les airs gris et cristallins des maisons raffinées qui n’ont pas d’âtre pour fêter les retrouvailles.

A huit ans, ses parents le poussent vers les chaines de raffinage des tissus humains. Les cadavres des dégâts collatéraux servent de matière première aux masques et prothèses vendus sous la bannière Sparkling. Le ronronnement des moteurs, des tapis roulants, des cuves à scission bercent les cœurs de chaleur liquoreuse. L’être humain est toujours sucré quand il part en fumée.

Sax marche entre les zones de démontage et de montage. Il tient par la main sa jeune amie Alicia, la seule âme qui le comprenne. Elle le suit partout, il la suit partout. Il aimerait qu’elle soit sa jumelle, elle n’est que la benjamine de vagues voisins. Sa robe pourpre en velours est attrapée par les dents d’engrenages furieux. Alicia est mangée par l’acier et la fumée. Le sang recouvre Sax. Une mer rouge et gluante devant ses yeux. Les moteurs ne ronronnent plus. Ils forcent le métal qui refuse de tourner. Le mécanisme explose et avec lui, le côté gauche de Sax est soufflé.

Les chirurgiens cybernéticiens remplacent son corps disparu par des alliages, des composites qui imitent l’être humain ni en mieux ni en moins bien. Les os gauches en faïence–titane, la peau gauche en carbone–silicium, le cerveau gauche en neurones araignées sous la peau. Seul le cœur ne vient pas des industries Sparkling. Le cœur, on l’a pris d’Alicia, la seule chose qui soit restée d’elle intacte. Son cœur était fragile. Il était tapissé de béryllium, pour le rendre résistant tout en lui préservant sa douceur et sa beauté. Maintenant, son cœur de béryllium bat dans la cage thoracique de Sax.

Le corps composite ne grandit pas avec les années. A chaque centimètre pris par le côté droit, le côté gauche doit être ré-opéré. Il apprend le blanc clinique, la douleur des réveils après les opérations, le sang sur les pansements. A 10 ans, il est un de ces enfants aux yeux graves, à la voix basse et aux gestes farouches.

Quand la porte de la maison familiale est forcée (*) et l’entreprise mise à sac, les Sparkling décident que chaque membre de la famille prendra la pilule Dream. Sax l’avale aussi. Toute oblongue et toute douce, la pilule ne peut guère lui faire plus de mal que les opérations.

Rien ne se passe pour lui. Son père. Sa mère. Ses oncles. Ses tantes. Sa cousine. Ils découvrent tous leur nouvelle mutation. Mais pour lui, rien. Le silence du corps. L’immobilisme de la normalité. On met cette non-mutation sur le compte des métaux et des minéraux qui parcourent trop son être.

Deux ans plus tard, à 12 ans, il retourne à l’endroit de l’accident, là où il a perdu Alicia. Il n’a ni fleur ni hommage à déposer aux pieds des engrenages qui lui ont pris son amie. Il voulait imiter les images des vieux livres de son grand-père qui montrent des enfants en train de déposer des fleurs aux pieds des croix et des statues Saintes. Mais à White City, il y a peu de croix et de sainteté. Il s’assied sur le sol et regarde vers les fenêtres hautes de l’usine. Il espère voir un ange apparaître de la lumière. L’ange aurait le visage d’Alicia. Et sa voix. Et ses gestes.

Cent papillons argentés sortent de la bouche de Sax. Cent paire d’ailles en dentelle de titane et de béryllium. C’est là son pouvoir, celui de créer des insectes à partir de son métal intérieur. Pour Alicia, les papillons translucides volent autour des engrenages énormes, entre les fumées brûlantes, au-delà de la poussière terrestre et près du soleil. Puis ils reviennent près de Sax. Dans le creux de son oreille, les papillons lui disent tout ce qu’Alicia a vu quand elle est montée au ciel. L’adolescent est apaisé. Il ouvre les lèvres et les papillons entrent dans sa bouche pour retourner dans leur métal originel.

Il pense ne plus jamais se tourmenter pour Alicia, jusqu’à ce qu’il rencontre la fille de son professeur d’économie à l’âge de 14 ans. Aléas a les mêmes yeux pourpres embués de verts qu’Alicia, des yeux rares comme des perles précieuses. Il tombe amoureux de ces pierres vivantes. Il les recherche, les adule et les louange. Aléas au début en rit, puis se laisse faire puis l’encourage. Le père de Sax renvoie le professeur. Le marivaudage avec sa fille n’est pas compris dans ses engagements. Pour la première fois depuis la mort d’Alicia, Sax explose de sentiments distendus. Une bombe qui a trop tardé à crier.

Les deux adolescents fuient ensemble dans les bas-fonds de la ville. L’air y est gras de saleté et grinçant de crimes croupissants. Ils fuient vers extérieur, franchissent la protection aura. Sax doit sa survie à une bonne volonté (*), Aléas n’a pas cette chance. On le rend à sa famille. Le côté droit blessé, le côté gauche abîmé, et le cœur qui hurle en silence. Sa famille se garde de lui reprocher sa fugue mais son ancien professeur le maudit de toute sa tristesse de père. De cette époque, Sax garde des souvenirs en demi-teintes, qu’il a du mal à contrôler. Des cicatrices-protections qu’il n’arrive pas toujours à décrire.

L’enfant s’apaise, les adultes s’entreguerrent. Avec le retour du succès des ‘créations’ Sparkling, les remous familiaux s’intensifient. L’argent est un combustible des haines fratricides. Les dorures cachent les pourritures des âmes. Un jour, on se rend compte que la pourriture gangrène jusqu’à la moelle. Sous peine d’implosion, la famille doit trouver une nouvelle paix. Pour réconcilier les deux branches principales, on promet Sax à Silk, et Silk à Sax.

A 18 ans, ils sont officiellement mariés et officieusement encore étrangers l’un à l’autre. Les cousins germains se ressemblent plus qu’il n’y parait au premier abord (*) mais entre eux l’amour est encore timide. Les deux époux ont tous les deux des fantômes d’amour dans leur passé d’enfant. Les fantômes sont mauvais perdants. Surtout les fantômes d’enfants.

Leur famille les observe avec angoisse. Pour eux, on veut qu’ils soient la génération de la réconciliation. Sax veut rejeter Silk, sa famille et la vie toute déterminée des Sparkling. Mais ses viscères comme son métal pulsent pour elle. Avec les années, les sentiments l’emportent sur l’orgueil. Perdre Silk pour une pseudo rébellion ne serait que laisser trop d’influence à sa famille sur son cœur de béryllium.

Après huit ans de mariage, l’homme et la femme deviennent un couple. Pour enterrer les guerres intestines, ils reprennent la direction de l’entreprise. La maison familiale. Ses airs gris et ses froideurs cristallines.


(*) – Je préfère rester vague sur ces passages, pour éventuellement les utiliser pour construire des liens ou des predefs. Si besoin, je peux les préciser.


Autres




- Limitations de la mutation: il peut créer un essaim d'insectes ou d'arachnides à partir de son métal qui semble extensible pour la création. Mais cela demande de la concentration. Cela implique qu’il ne puisse guère bouger si beaucoup d’animaux sont à l’extérieur de lui et que les bêtes n’aient pas de venin même si elles peuvent piquer.

Les bêtes n’entrent pas sous la peau des gens, ni dans leurs yeux, ni dans leur bouche non plus.

L'intensité de la télépathie avec les bêtes dépend de la distance.

Il peut perdre le contrôle des bêtes qui sont trop loin de lui pendant trop longtemps. Il doit s'en rapprocher pour se re-connecter à elles.

On ignore pourquoi, mais certaines petites bêtes peuvent avoir une télépathie légère pour attirer l'attention des gens. Cependant, pas au point de lire dans les pensées des gens. Elles attirent simplement l'attention des gens.

- L'entreprise Sparkling: elle utilise des métaux, des minéraux, ainsi que les cadavres des "dommages collatéraux" pour créer de nouveaux tissus à usage humain. Prothèses mais aussi masques et seconde peau temporaires sont fournis à des fins médicales et à des fins "récréatives".


Le visage derrière le masque



Pseudo : TED
Comment avez-vous connu Dark Cloud at Dawn ? Via le Cloud



Dernière édition par Sax Sparkling le Mar 23 Sep - 12:40, édité 10 fois

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 718
Date d'inscription : 17/09/2014




Sax Sparkling
Âme de Beryllium


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sax Sparkling

Message par Levyna Dell le Lun 22 Sep - 21:29

Sax... Sax... si t'étais pas chez les loupiotes... Bah moi je t'aimerais. t'es beaux, t'es spéciale, et en plus t'as un pseudo trop géniale ♥

_________________

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 174
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 25
Localisation : Sous le flot d'une Cascade




Levyna Dell
Pilier Eau


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sax Sparkling

Message par Sax Sparkling le Mar 23 Sep - 12:49

Oh c'est adorable ^^

EDIT: fiche terminée o/
Ma fiche est courte et dense, j'espère qu'elle suffira en longueur.

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 718
Date d'inscription : 17/09/2014




Sax Sparkling
Âme de Beryllium


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sax Sparkling

Message par Levyna Dell le Mar 23 Sep - 19:29

Hum!!! quoi te dire. Certes ta fiche n'est pas digne d'un pavé de Shakespeare mais elle est sublime à mes yeux. J'aime l'idée du personnage, son côté mi-homme mi-métal. Son lourd passé et la fragilité de ce cœur de béryllium. Il est original, intéressant, surprenant par ce pouvoir provoqué par la pilule Dream. J'ai hâte de te voir exploiter les capacités et la personnalité de ton personnage.

J'aime beaucoup le condensé de ton histoire. C'est clair, net et précis. tu vas à l'essentiel sans nous laisser sur notre fin. Un joli côté mystérieux et la possibilité pour toi de te créer des liens via pré-définis si l'envie te prend.

J'aime ta plume, ton style. Je suis fan de ton personnage et je suis un peu triste d'être une ennemie pour le moment mais qui sait je pourrais te porter un bouquet pour Alicia Wink

Bref, J'aime et merci pour cette lecture. Dans l'espoir qu'on Rp ensemble vu que je n'avais pu avoir cette chance.

Ps: Sorry Cloud si je m'exprime trop. (J'avais terriblement envie)

_________________

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 174
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 25
Localisation : Sous le flot d'une Cascade




Levyna Dell
Pilier Eau


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sax Sparkling

Message par Svetlana El Bach'ri le Mer 24 Sep - 6:34

(Mais ce n'est pas si court que ça voyons )

J'aime beaucoup ce que tu as écris ♥

Si le doute devait encore persister, il est désormais évaporé - c'est bien ta plume tout craché que je retrouve là ^...^

Moi aussi j'ai hâte de retrouver tous ces sentiments à l'état brut dans tes futurs écrits.


avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 249
Date d'inscription : 23/09/2014




Svetlana El Bach'ri
Femme de l'Ombre


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sax Sparkling

Message par Cloud le Mer 24 Sep - 9:29

Voilà de nombreuses années qu’on partage des rps, des liens, qu’on se montre nos personnages, on commence à bien se connaitre. Aussi cela me fait un peu bizarre de devoir te valider, et en même temps cela me fait beaucoup plaisir ! J’espère que tu te plairas dans ce personnage et dans ce forum.

Ce personnage est bien le tien. Je te retrouve dans sa grâce poétique, dans son silence des pierres, dans sa froideur sensible, dans son drame sans larmes. Il est magnifique. Il est juste. Il est déroutant. Je ne saurais dire si c’est un gentil ou un méchant tant ses termes ne s’accordent pas à son imaginaire. Tu as construit tout un petit monde fantastique autour de lui. Cette histoire, cette entreprise, c’est toute la violence silencieuse de l’empire industriel, c’est le contexte, repris à échelle humaine, il pourrait en devenir le symbole. Ce cœur, ces fantômes d’enfant, cet amour pour ceux qu’il chosiit, c’est toute la grâce légère de ta sensibilité, c’est toute sa part d’homme qui le rééquilibre. Et le tout donne un mélange étonnant, saisissant, qui promet des rps hauts en couleurs et de toute sorte. J’ai hâte de voir ton monstre à l’œuvre.

J’aime la liaison de l’homme et du métal, qui le rends si ‘White City’. Ses blessures, sa reconstruction, sa mutation, d’une très grande originalité. L’alliage est intéressant, très poétique, et en même temps tellement si contre nature. J’aime sa douceur froide, sa fidélité excessive, les quelques graines que tu nous as donné pour comprendre ton personnage. Ta fiche est courte, mais intense, c’est quelque chose que j’aime beaucoup dans ta plume : Tu as les mots rares mais recherchés quand certain vomissent des avalanches de lettres. C’est ce qui fait la beauté de ta plume, ce vocabulaire élaborée sans être lourd ou rébarbatif, ces quelques phrases sublimes que tu glisses dans tes paragraphes. Ta science des détails est d’ailleurs étonnante, tout est bien lié, bien ficelé pour que le rendu soit parfait. Ta partie ‘Autre’ m’a d’ailleurs fait sourire. Je me suis dit : ‘ Oh, c’est bien lui tout craché !!’.

Aussi, bien sûr, tu es validé (Mon premier <3) et je te donne ta couleur !

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 720
Date d'inscription : 23/08/2014




Cloud



Revenir en haut Aller en bas

Re: Sax Sparkling

Message par Sax Sparkling le Mer 24 Sep - 14:19

Levy> Nous nous étions peu croisés sur un autre forum, et je dois dire que je suis très agréablement surpris de découvrir ta personnalité de joueuse. Je ne savais pas que tu avais un côté aussi doux. Je ne m'attendais pas à un tel commentaire sur ma fiche de la part d'un autre membre.
*-*

Pour le sujet de RP, ça devrait se trouver sans souci.

El> Merci toi! Moi aussi je suis content de retrouver ta plume et ton imagination ^^

Morgan> J'étais aussi nerveux à l'idée de dire que j'avais terminé ma fiche Laughing
Rhô c'est gentil cette analyse sensible de mon perso. Elle me va droit au coeur.

C'est le forum qui a permis une écriture rapide de ma fiche. "Aurore" est toute en poésie et elle fait sortir mes envies de rêves et de délires à travers Sax.

Félicitations à "Aurore" aussi, et merci pour la validation rapide malgré le fait que tu doives encore travailler sur le forum en parallèle!

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 718
Date d'inscription : 17/09/2014




Sax Sparkling
Âme de Beryllium


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sax Sparkling

Message par Contenu sponsorisé


Contact :



Informations :





Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum