Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Passions - PV Naïa

Message par Swann le Sam 16 Mai - 20:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les mains claquent, l’une contre l’autre, et le pied glisse sur le plancher.
Uno, Dos, Tres.
Le tissu traîne, derrière la muse, et les mains doucement remontent le long du corps.
Cuatro, Cinco, Seis.
La pointe rejoint le talon.
Siete, Ocho.
Le pied s’avance encore.
Nueve, Diez.
Les talons se joignent.
Uno, Dos.

Jupon blanc, masqué sous un lourd tissu noir. Les yeux de la danseuse sont habillés de charbon, ses lèvres soulignées de carmin. Dans ses cheveux une rose rouge vient rappeler les souliers vernis à ses pieds. Elle d’habitude si délicate, suspendue dans les airs, voilà que ses pieds se réveillent, reprennent le contrôle et entraînent le corps dans un rythme hispanique. Par leur rythme elle s’exprime. La danse n’est pas qu’un Art qui ravit les yeux. Voilà que son corps est un instrument. Paume contre paume, talon contre bois, tissu contre peau. Et soudain, d’un claquement de talon et d’un revirement de jupon, d’un tournoiement de poignet et d’un regard appuyé, elle appelle les musiciens à la rejoindre dans sa transe.

Les talons claquent, contre le sol, et les mains se font plus vives, elles claquent et résonnent.
Uno, Dos, Tres.
Le tissu ondule, entraîné par les hanches, poussé par les jambes qui s’élèvent et retombent.
Cuatro, Cinco, Seis.
Les coudes sont hauts.
Siete, Ocho.
Les mains cachent le visage.
Nueve, Diez.
Le corps s’immobilise.
Uno, Dos.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 49
Date d'inscription : 28/11/2014
Localisation : Au Crystal Palace




Swann
Reine du Crystal Palace


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passions - PV Naïa

Message par Naïa Korkas le Mer 20 Mai - 23:05

C'est un feu qui naît sur la scène en cet instant. Un feu qui danse au son de la musique qui s'élève. Le souffle des spectateurs se retrouvent coupé par la passion de la muse qui évolue sur la scène et qui fait sourire Naïa qui l'observe depuis sa place privilégié. Jambes croisées entouré de sa petite cours, la féline muse effleure chaque geste effectué par la muse des Arts et de la Danse. C'est à la fois de la grâce et la puissance, elle impose de sa présence, mais tente de paraître discrète comme voulant trouver l'harmonie entre ces deux envies. Un esquisse de sourire né, alors que le feu ronge Naïa à l'envie de monter sur scène pour suivre les mouvements de la jeune femme. De coutume, elle la voit virevolter comme un cygne avec une grâce et d'une lenteur mesuré. C'est un flamenco dans sa plus pure des formes qui prend et qui capte l'attention de tous ceux qui se trouvent ici. Personne n'ose piper mot de peur de briser ce moment venu d'un rêve. Si quelqu'un venait à le chasser, Naïa le prendrait mal et ne pourra apprécier pleinement ce qui se déroule sur la scène tandis que les artistes font jouer de leurs instruments pour offrir à Swann à une compagne mélodieuse pour lui permettre d'évoluer sur cette scène qui semble sienne pour le moment.

La fumée du cigarillo de la muse s'échappe en volute au-dessus de sa tête ne rendant pourtant pas flou ce qu'elle voyait. Tellement beau que cela pourrait brûler les yeux de ceux qui ne sont pas habitués par une telle magnificence. Le regard ne cesse de caresser les gestes précis de la danseuse, ce sourire en coin de la quitte pas. Autant que celle qui évolue sur scène, personne n'ose venir briser la contemplation de la muse des Arts et du Son qui finit par se lever écrasant dans le même mouvement le bâton vanillé pour monter sur la scène afin d'imprégner le mouvement de sa sœur et de la suivre dans ces enchaînements de flamenco enflammé. Elle n'aurait pu résister plus longtemps sous cet assaut de passion et de cette musique qui lui parlait au plus profond de ses chairs. Comment aurait-elle pu ignorer un tel message.

C'est un affrontement qui se passe. Il perdure. Les regards se croisent pour ne plus se détacher. Aucun mot, simplement la poursuite de plusieurs émotions qui se traduisent d'une manière que les deux muses connaissent. Au fond d'elle, Naïa a l'impression de ressentir la satisfaction du Crystal qui semble apprécier comme si une grande fierté naissait pour les deux muses se trouvant sur scène.

La musique semble se déchaîner pour la dernière ligne droite pour s'arrêter en un face à face. Longuement, Naïa reste là, son regard planté dans ceux de sa sœur artiste jusqu'à finalement prendre sa main et y déposer un baiser sur le revers. Naïa est ainsi, féline aux bonnes manières qui joue parfois les dandy auprès de ses pairs, en tout cas ceux et celles qui le méritent amplement à ses yeux. Ce qui est le cas en ce moment pour Swann dont elle l'invite à s'avancer pour être justement applaudit par ce public qui a cessé de respirer sous la vision de deux muses réuni sur la scène.

Présentant son bras à cette dernière, Naïa l'invita à la suivre jusqu'à sa table pour l'aider à prendre place sur la chaise qui faisait face à celui dont s'approprier le plus souvent la féline muse. Un nouveau baise-main est offert à Swann puis elle vient s'asseoir en face reprenant sa position première, c'est-à-dire, à croiser ses jambes et observer la muse en face d'elle.

« Souhaitez-vous quelque chose à boire ma sœur avant que nous remontions sur scène pour un nouveau duo ? »

Levant le bras, Naïa claque des doigts pour appeler un serveur afin de prendre commande.

« Permettez-moi de dire que vous m'avez subjugué... Comme toujours d'ailleurs. »

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 20
Date d'inscription : 25/04/2015




Naïa Korkas
Muse des Arts du Son


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passions - PV Naïa

Message par Swann le Mer 3 Juin - 18:32

La danseuse s’enflamme, se laissant porter par l’énergie puissante que la Musique lui transmet. Le parquet vibre, sous les coups de talons. Son corps tout entier se laisse doucement posséder par les doigts du guitariste. Elle le laisse la mener, elle suit docilement le musicien qui l’emporte vers des émotions qu’elle laisse rarement s’exprimer. Et puis elle brise l’harmonie. Elle se bat contre lui. Elle prend le dessus, et c’est lui qui la suit. La Muse sourit, quelques secondes, mais le jeu de force efface vite ce sourire de satisfaction. Les mains frappent le tempo, le port est fier. Swann aime sortir de sa zone de confort, et elle ne regrette pas de le faire ce soir, sur cette scène, devant un public dompté par le mélange de sons et d’images qui semblent si intimement mêlés qu’on ne fait plus la différence. Danseuse et Musiciens ne sont plus deux entités séparées. Ils ne sont plus qu’un.

La danseuse remarque un mouvement du coin de l’oeil. Elle reconnaît la démarche de sa soeur. D’un signe de main elle la provoque, faisant glisser sa jupe le long de sa jambe, la ramenant devant elle, dévoilant la blancheur éclatante de son jupon. Elle s’emballe, le regard planté dans celui de la Muse qui la rejoint d’une démarche languissante. Ses pieds battent le tempo, le tirant vers le haut pour soudain s’arrêter en une posture de défi. Les deux muses se cherchent, s’inspirant l’une de l’autre, inspirant l’une et l’autre. Elles s’emportent, emportant avec elles un public qui n’ose plus respirer. La rose se détache, emportée par un élan de la Muse. Et soudain tout s’arrête. Les yeux dans les yeux. Des mèches de cheveux en travers du front. La poitrine se soulevant sous une respiration puissante. Le coeur reprend doucement un rythme normal, et les yeux, enfin se lâchent.

La Muse l’autorise enfin, ce sourire de satisfaction, lorsque le contact se fait, brisant l’immobilité et le silence qui suivent les meilleures prestations. Le public semble s’éveiller. A son tour il frappe des paumes. Swann remercie les musiciens d’un signe de tête et d’un sourire, avant de suivre sa soeur à sa table pour apprécier le reste de la soirée.

Un serveur se dirige vers leur table, appelé d’un claquement de doigts par Naïa. Swann s’amuse de ses manières autoritaires. Elle n’a jamais su se faire respecter avec tant de style. Elle ne l’a peut-être jamais vraiment voulu. La protégée du Crystal ne demande que rarement. On s’exécute pour elle sans qu’elle n’ait eu besoin d’exprimer son envie du moment. Elle remercie Naïa et porte son attention sur le serveur, pour quelques instants du moins.

« Une sangria s’il vous plaît. »


Elle regarde avec une petite pointe d’amusement la cour qui entoure la Muse. Ils semblent mourir d’envie d’être à sa place. Avoir l’attention de leur Muse occupe sans doute leur vie. Elle adresse un sourire à chacun et enfin tourne son regard vers elle, Naïa. Muse du chant, Reine des voix du Crystal.

« Merci. Mais cette danse aurait été bien moins exceptionnelle si je n’avais pas eu une partenaire telle que vous, Naïa. C’est toujours un plaisir de partager la scène avec quelqu’un d’aussi gracieuse. »

Elle observe le couple d'acteurs se placer à leur tour sur la scène pour le numéro suivant.

« Quand aurai-je l'occasion de vous admirer sur scène ? Avez-vous prévu de nous régaler ce soir ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 49
Date d'inscription : 28/11/2014
Localisation : Au Crystal Palace




Swann
Reine du Crystal Palace


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passions - PV Naïa

Message par Contenu sponsorisé


Contact :



Informations :





Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum