Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Blue

Message par Mr Blue le Jeu 5 Mar - 9:39




Mister Blue



"Dis moi qui tu es, je te montrerais ton vrai visage."




Nom :Joaquim Blue
Avatar : Cam Gigandet
Age :40 ans
Groupe : Crystal
Fidélité : à Diva, la créature de spectacle
Rang : à venir

L’Art – naissant – de Joaquim attrape les sons et les voix. Joaquim dépérit sans eux. Sans les voix, surtout. Des sons et des voix qu’il peut reproduire à l’envi dans les endroits où il veut et avec l’intensité qu’il veut.

Signes distinctifs : des tatouages, beaucoup. Des flammes sur le bras droit. Un soleil de dragon sur le bras gauche. Des tatouages secrets à des endroits peu montrés…


Portrait en Quelques lignes



Caractère :

Le cœur râpe, happe et mange le monde dans le thorax de Joaquim. Un cœur déçu, qui ferme les yeux sur son passé. Un cœur qui ne bat que par intérêt, par curiosité, par envie, par rejet. Un cœur pulsant pour une âme gelée.

C’est l’hiver dans la tête de Joaquim. Un hiver qui pousse au courage contre les tempêtes. Une neige qui pousse à la paresse dans la maison. Joaquim a la poigne des gens qui ont dû survivre malgré les autres et la mollesse des gens qui n’ont plus tant d’espoir.

Son ancien monde s’ouvre sous ses pieds. Un univers fait de sentiments noirs, de drogues dures et de dorures de salon. Il a connu la laque des beaux meubles, le luxe de la déchéance, les fausses amours et les lacis de relations guindées.

Un autre monde s’ouvre devant lui. Depuis peu, depuis Diva. Un monde de sons, d’oubli des chairs et de spectacles sans fins. Un monde qui le laisse de côté, encore. Un monde qu’il regarde de ses yeux enfoncés dans son cœur. A l’abri dans son cœur gelé. Un monde qui le pousse à oublier sa paresse et à assouplir sa poigne.

Et les autres, dans ces mondes… Les autres fantômes qu’il doit côtoyer. Un côtoiement souvent dégradant pour celui qui a mené une entreprise. Un effleurement obligatoire pour celui qui se nourrit désormais de sons et de voix. Joaquim boit les voix des gens. Les fait vibrer pour son nouvel art.


Physique :

Une taille moyenne, un poids moyen pour une tenue pas si moyenne. Joaquim a appris à briller en société. Il y a des traces de lustre sur sa carcasse. Il sait choisir ses vêtements, soigner son apparence, mettre le maquillage de scène sur son visage d’homme trentenaire.

L’Art a glissé sous sa peau pour le figer dans cet âge indéterminé. De loin, la silhouette de l’âge adulte naissant. De près, les creux de l’expression entêtée. La peau encore tendre, la peau qui déjà s’en va en rides creuses. Autour des yeux qui regardent le monde protégés par l’ombre des sourcils blonds.

Des angles absents. Des angles d’os ronds. Un visage tout en courbes, des muscles sans saillance aigue, une voix sans crissements. Des mouvements de ligaments presque distendus et une démarche de chat de gouttière errant.


Son histoire




Quand on est jeune, on nait toujours trop tard. On a beau savoir qu’un jour on sera grand, on regrette de ne pas déjà avoir cette grandeur. Joaquim observe les grands derrière la grille du jardin. Les grands qui se battent, les grands qui font mal. Il aimerait les rejoindre.

Les professeurs sentent le vieux papier et l’amidon imaginaire. Ils n’ont pas le col amidonné, ils ont juste l’air. La rigidité de la pédagogie a des relents de poix et de vieillesse éternelle. Joaquim n’aime pas la pédagogie. Il ne veut pas savoir, pas connaître, pas réfléchir. Les grilles du jardin l’appellent. La cage n’est pas dorée, elle est de fer.

Joaquim n’a pas rejoint les grands devenus vieux. Les vieux sont ennuyeux. Joaquim ne veut pas être ennuyeux. Il fait comme les grands quand ils n’étaient pas vieux : il se bat, il fait mal. Ses vieux sont furieux. Joaquim ne veut pas devenir comme eux.

Comme les autres adolescents non plus, il ne veut pas être. Les autres ne sont pas. N’existent pas. Les autres sont justes des volontés de copie. Copie de ceux qui leur plaisent, copie de ceux qui réussissent, copie de ceux qui brillent. Joaquim ne veut pas copier. Il ne veut plus être grand, pas ce grand derrière les grilles du jardin, pas ce grand qu’il voulait être, pas cette copie de grands qui sont devenus vieux et ennuyeux.

Quand on veut, on est seul. La volonté est toujours guerrière. Il faut se battre contre ses pédagogues, ses parents, ses amis, ses promesses de destin, ses envies de vie tiède, sa facilité de médiocrité. Quand on veut, on finit par devoir mener, ou courber, ou s’isoler. Joaquim n’est pas assez grand pour mener. Il ne veut pas courber. Il doit s’isoler. Dans les entrepôts abandonnés, il reste seul pendant des heures. Les vieux tissus empoussièrent ses narines. L’odeur de la vieillesse éternelle… et de la volonté solitaire.

La poussière appartenait aux Lace. La poussière qui recouvre la solitude des tissus abandonnés. L’abandon de la tranquillité, de l’éternité. Joaquim veut les rencontrer. Il se rend à leurs soirées. Il les goûte du bout des yeux. Ces vieux-là, peut-être, sont assez brillants pour ne pas vouloir copier. Ces Lace-là, peut-être, sont ceux que d’autres vieux copier. Ils ont peut-être une volonté brillante qui ne peut être copiée.

Il se marie avec la jeune Lace. La mode des Blue et les tissus des Lace. Le mariage de raison et de passion. Passion de l’argent, passion de l’image. Mais pas d’amour.

Blue et Lace, les noms donnent le change. Tout le monde aime leurs créations. Les grands et les vieux, les copiés et les copieurs. Les jours sont brillants d’argent, odorants de réussite et de renom. Mais froids d’amour.

La froideur rigidifie. La froideur gèle les passions, même les plus vénales. Les jours sont devenus vieux et ennuyeux. Joaquim est devenu vieux et ennuyeux.

On s’aperçoit, trop tard. On se débat, trop tard. On cherche des solutions, trop tard. Un bébé nait dans des spasmes de derniers espoirs. Sauver la vie qu’on n’a pas eue, en créer une autre. Souder le couple qu’on n’a jamais eu, prendre le ventre de la femme en otage. Violet nait. Une naissance organisée, comme le reste. Le froid perdure, l’échec de l’existence avec lui.

Joaquim cherche ailleurs la réussite de sa vie. Ou l’oubli de sa vie, il ne sait plus. Il cherche dans les ruelles sombres la nuit.  Il cherche dans les contournements de la loi. Il se crée de fausses addictions, de vraies drogues. Il cherche les pots de vin et les pratiques illicites. Pour l’argent, dit-il. Pour l’adrénaline, en réalité. Il a l’adrénaline nécessaire, en caféine et en sédatif. Il organise ses impressions de vivre comme il a organisé sa vie.

La loi, à force d’être contournée, se retourne un jour pour de bon. Joaquim est attrapé, jugé, condamné. Le Crystal sera sa future prison de fer. La Diva sa geôlière.

On lui dit que le Crystal entoure, ajoure les jours de nuits différentes. On lui rit le caractère de Diva, ses caprices, ses absences, ses silences. Cette femme dans le Crystal, c’est sa punition. Joaquim ne comprend pas en quoi. Diva danse et chante sur la scène, Diva n’est pas là près de lui. Toujours lointaine, toujours loin. Le Crystal se referme sur Joaquim. Il n’y a pas d’amour dans le Crystal. Il n’y a pas le fer des grilles du jardin. Il n’y a pas la poussière des jours gâchés. Il n’y a rien dans le Crystal, rien que les sons des spectacles de Diva qu’il ne voit pas.

Un jour il se réveille dans le début du soir. Au moment où les gens arrivent en murmurant et où les lumières copient le rouge de l’amour sur scène. Diva regarde les gens qui arrivent pour l’écouter. Diva a le regard triste et la voix brumeuse. Ce soir, il n’y aura pas de spectacle. Elle a envie de partir, Diva. Elle dit que la mort lui irait bien. Joaquim ne veut pas. Joaquim la rattrape, l’entoure, lui souffle des mots d’amour. Elle rit, Diva. Elle rit et elle s’en va.

Des jours passent et la vie de Joaquim s’efface dans les lumières rouges. Diva ne revient pas. Diva lui brûle son absence. Joaquim a besoin d’amour. Il se tourne vers les amours de sa vie trépassée. Il achète la drogue et la vend. La distribue. La redistribue. L’infuse autour de lui, dans lui.

Un illusionniste joue le fantôme de Diva sur scène. Joachim se souvient d’elle. Il titube jusque la scène. Le fantôme sans voix trouve son chant. Le chant de Diva sort de la scène. Un peu d’art s’est glissé dans les veines de Joaquim. Un art fantôme, qui chante à la place de Diva.


Le visage derrière le masque



Pseudo : TED\o/


Dernière édition par Mr Blue le Lun 9 Mar - 21:16, édité 6 fois

_________________
Fiche - Sujets
Multis: Sax, Carol Cecil

Avatar de Makkura

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 80
Date d'inscription : 04/03/2015




Mr Blue
Lucid Tremors


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blue

Message par Cloud le Jeu 5 Mar - 15:11

Bienvenue à ce nouveau personnage, oh combien mystérieux, entraperçu dans la fiche de notre Violet rraouu

Tu connais la maison, préviens moi quand ta fiche est prête c c

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 720
Date d'inscription : 23/08/2014




Cloud



Revenir en haut Aller en bas

Re: Blue

Message par Mr Blue le Lun 9 Mar - 21:16

Fiche terminée o/

Et.Je.Suis.Rou.Illé.

_________________
Fiche - Sujets
Multis: Sax, Carol Cecil

Avatar de Makkura

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 80
Date d'inscription : 04/03/2015




Mr Blue
Lucid Tremors


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blue

Message par Cloud le Sam 14 Mar - 15:39

Mille excuses pour mon retard. J'ai eu une semaine compliquée !

Tu connais déjà la maison, cela me fait toujours étrange de te valider, depuis le temps que l'on se lit. Aussi, je ne reviendrais pas sur l'inclusion de Blue au contexte, en tout point parfaite, mais plutôt sur ce qui m'a touché dans ce nouveau portrait.

C'est un personnage très étrange, Très sensible sous son couvert plus sage. Sensible au monde, aux nuances de froid, et celles, plus acres, de la vie lasse. C'est une belle histoire de désamour, entre la vie et la cité blanche. C'est une sublime histoire tout triste, celle de Diva et de sa voix. Il a quelque chose, dans ces descriptions, de menaçant. Un vocabulaire mortuaire, osseux, avec ses sons comme des cris de l'âme, des hurlements de fantômes. Cette voix spectrale et tout le reste. Il y a quelque chose de très sombre, par delà les phrases, dans les mots et leurs sens. Comme si le drame habitait sous sa peau, et n'attendait que de percer, encore et encore.

Ta plume me plaît toujours autant. SI singulière, si précise dans ces choix de mots, dans ses allitérations et ses rythmes. Ses constructions logiques, suite de phrases qui donnent sens et soudain ses éclats de magie, de douceur, sa poésie presque douce, tendre, au contour de velours. Elle habille ce personnage d'une grande élégance et de beaucoup de magie, un peu sombre !

C'est un bien beau lien entre le Violet et le Bleu ! Vous allez vous éclatez ! Je vous souhaite un bon jeu et te souhaite beaucoup d'amusements avec ce nouveau perso <3

Je te met tes couleurs !! Dis moi quand tu te décides pour ton rang <3

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 720
Date d'inscription : 23/08/2014




Cloud



Revenir en haut Aller en bas

Re: Blue

Message par Violet Lace le Dim 15 Mar - 8:40

Mr Bluuuue rraouu Très belle fiche (comme je te l'ai déjà dit je crois :p) ! Je vais enfin pouvoir découvrir mon papa *court partout et lui fait des bisous*

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 37
Date d'inscription : 21/11/2014




Violet Lace
Peste Haute Couture


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blue

Message par Saphyr Reynarth le Dim 15 Mar - 15:30

Bienvenue parmi nous ^^

Très jolie fiche

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 58
Date d'inscription : 10/11/2014




Saphyr Reynarth
Pion Protecteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blue

Message par Mr Blue le Dim 15 Mar - 22:38

Je suis validéééééééééééééé

Tes validations sont toujours aussi **

Ma fille, viens que nous nous puissions nous découvrir!

Saphyr, merci ma belle soldate o/

_________________
Fiche - Sujets
Multis: Sax, Carol Cecil

Avatar de Makkura

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 80
Date d'inscription : 04/03/2015




Mr Blue
Lucid Tremors


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blue

Message par Contenu sponsorisé


Contact :



Informations :





Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum