Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'envol du Cygne - PV Silk

Message par Swann le Mar 23 Déc - 23:51

Un petit mot, sur une table de nuit. Quelques lignes élégantes tracées par une main amie. Une date. Une heure. Un lieu. Et une hésitation dans le coeur de Swann. Une envie de voir s’envoler la jolie danseuse qui vient parfois semer quelques jetés dans la salle du Crystal Palace. Une peur de quitter ce cocon dans lequel elle est Reine. Sortir. Affronter l’extérieur, ses dangers, l’inconnu. Et finalement une excitation, peur et envie mêlées dans le coeur de Swann comme un parterre d’Hortensias mêlant bleu et rose en petites touches harmonieuses.

La décision est prise, et la Reine du Crystal demande qu’on la prévienne lorsque la date tant convoitée se rapprochera. La notion du temps est bien étrangère au Crystal. Le temps s’y écoule, comme partout ailleurs, mais il n’a pas de prise. Il glisse sur ses habitants et ne pénètre pas leur peau, leur âme. Eternelle jeunesse, vie éphémère inlassablement répétée. Pièce de théâtre à échelle humaine. Improvisation menée par le Crystal et jouée par ses artistes.

Lorsque vient le jour tant convoité, Swann n’est plus qu’une enfant impatiente le matin de Noël. Elle tourne en rond, essaye des vêtements et les jette au sol pour en prendre d’autres. L’heure se rapproche. Les secondes s’égrènent une à une. L’enfant perd patience, dans son déguisement. Une robe longue et élégante, de petites chaussures qui la grandissent. Elle les déteste, ces chaussures. Elle n’aime que les pointes ou le contact du sol sur ses pieds nus. Mais elle ne peut sortir avec ça, ni avec sans. Un chapeau vient compléter sa tenue, dissimulant son visage sous une ombre élégante et féminine. La protégée du Crystal sort.

*Ne pars pas*

Supplication. Prière. Ordre. Elle fait un second pas, descend une seconde marche. Déchirement du coeur. Angoisse qui monte. Que fait-elle ? Pourquoi ? Pourquoi tous ces risques insensés ? Pourquoi une séparation si longue ?

*Reste*

Mais la danseuse n’écoute pas. Elle ignore la voix qui dans sa tête lui intime l’ordre de s’arrêter. Elle ignore la douleur qui vient tirer sur son coeur. Les larmes qui coulent sur ses joues. L’envie de rentrer dans la chaleur du Crystal Palace. Elle rassure. Elle se rassure, et le rassure. Elle reviendra. Elle promet. Le plus tôt possible.

Swann essuie les larmes en montant les marches de la salle de spectacle. Elle masque le chagrin qui enserre son coeur d’enfant. A l’entrée elle montre le petit carton d’invitation. On ne la reconnaît pas. En tous cas elle le pense. Mais elle a du mal à prêter de l’attention à ces gens qui l’entourent. Le vide dans son coeur est trop présent. Il occupe toutes ses pensées. Le Crystal est toujours là, mais il est si loin. Si faible. Il lui manque. Mais elle tiendra bon. Elle veut la voir. La petite fleur blanche qui est venue planter la graine d’une amitié dans le coeur solitaire et oublié du cygne.

En silence elle s’assoit, à cette place si avantageuse, depuis laquelle elle voit toute la scène. Etrangement calme. Immobile. Son énergie est dirigée vers ce lien qu’elle sent si faible et qui pourtant la tire, la tiraille et la torture. Elle voudrait tant l’oublier, et profiter. Pourtant ça lui est impossible. Elle ne peut oublier le Crystal. Il fait partie d’elle désormais. Elle n'existerait plus si il décidait de l’abandonner. Est-ce qu’il existerait si elle décidait de l’abandonner ? La pensée déclenche un frémissement douloureux dans la poitrine de la femme muette sous son chapeau voilé.

Et soudain le silence de la salle vient se joindre au sien. Le spectacle commence, et la douce fleur vient prendre sa place sur la scène. Est-ce qu’elle sait que Swann est venue ? Probablement pas. Les yeux de Swann sont posés sur la danseuse qui évolue avec grâce et délicatesse sur la scène. Elle aimerait s’envoler avec elle. Sentir cette énergie, cette magie créatrice dont elle se nourrit. Mais le Crystal est loin, et la Muse se sent vide sans lui. Elle ne peut que regarder, admirer. Le souffle qu’elle aimerait transmettre à l’enfant. Cette connexion qu’elle sent d’habitude, lorsqu’un simple regard sur une danseuse suffit à donner à ses pas une nouvelle beauté. Tout cela lui est inaccessible, contenu par cette absence, cet éloignement qui la dévore et la retient.

_________________

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 49
Date d'inscription : 28/11/2014
Localisation : Au Crystal Palace




Swann
Reine du Crystal Palace


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envol du Cygne - PV Silk

Message par Silk Sparkling le Ven 23 Jan - 11:16

Le bois vernis glisse sous ses doigts, il pulse d'une douce tiédeur à moins que ce ne soit la chaleur de sa propre paume qui se diffuse dans les nervures sombres. Seul un raie de lumière orangé est parvenu à se faufiler entre les rideaux pour venir éclairer le bureau devant lequel Silk se tient, assise en tailleur dans son fauteuil en cuir qui grince. Silk aime l'odeur et le bruit du cuir, mais ce qu'elle aime surtout, c'est que la douceur du petit plaid couleur nacre qu'elle a déposé dessus pour donner plus de chaleur au cuir. Ses pieds nus s'emmitouflent dans les plis doux du polaire tandis que son dos repose doucement contre le dossier bas. Le bout du stylo plume noir caresse ses lèvres tandis que son esprit ne cesse de réfléchir, déconnecté de tout présent, ouvert sur les souvenirs passés. De temps en temps, elle mordille, indécise. Elle sait qu'on ne fait pas ce genre de demande à la légère, que normalement, ces choses là ne se font pas. Mais Silk a un cœur qui n'a cure de la normalité, un cœur qui lui murmure qu'elle devrait essayer.

Alors, après quelque temps d'hésitation, sa main s'éloigne, dépose la plume délicatement sur le bout de papier crème et, sous l'impulsion de ses sentiments, commence à tracer des courbes qui deviennent des lettres, des lettres qui deviennent des mots, des mots qui deviennent des phrases. Oui, c'était la bonne décision. À mesure que l'encre s'étire en arabesque, un sourire fait de même sur son visage. Le stylo ayant achevé sa noble tâche, elle saisit délicatement le bout de papier pour souffler dessus avec la légèreté d'une plume pour aider l'encre à sécher. Puis, elle joint le carton d'invitation avant de refermer l'enveloppe sur laquelle figure déjà l'adresse de sa destinataire. C'est un peu bête, d'espérer qu'elle vienne car elle devrait s'arracher à son monde. Mais Silk aime briser les conventions, elle aime l'idée que, malgré leur monde tout à fait différent, cette simple lettre sera le lien entre les deux. Comme une onde, une vibration qui traverse le temps et l'espace, renforcée par ce sentiment étrange et si fort qu'est l'amitié. En voyant l'œuvre accomplie, Silk sourit.

.~¤~.


Il lui a fallut des années avant de le faire à nouveau. C'est la première fois depuis l'accident. Et maintenant, tandis qu'elle se regarde dans le miroir, redécouvrant la tenue de scène, elle ne se reconnait pas. Elle est bien plus grande, les bras légèrement potelés de son enfance ne sont plus, le relief de son ventre a disparu pour laisser place à celui de sa poitrine, ses courbes lui semblent étrange dans cette tenue qu'elle portait il y a des années, dans un vieux souvenir d'enfance qui a manqué d'être oublié. Elle se console en se disant qu'elle sera noyée dans la masse des danseuses, que, même si elle a seulement un petit rôle, le projecteur lui préférera une étoile. Il y a dans son ventre comme une légère torsion qui ne s'était pas faite sentir depuis trop longtemps, cette petite pointe de stress qui s'installe toujours avant une représentation. Mais elle aussi a grandit. Elle murmure en disant que peut être elle ne sera pas à la hauteur, qu'il y a bien longtemps que ses pas n'ont pas été observés par plus de regards qu'elle ne saurait compter sur les doigts de ses deux mains. Et si elle tombe ... ?  

Mais déjà, la musique résonne, barrant toute retraite. Bientôt, avant même qu'elle n'ai eu le temps d'inspirer à nouveau, elle se fait emporter par les autres danseuses et, quand enfin le rideau s'ouvre, le cœur de Silk manque un battement. Et si, finalement, elle n'était pas prête à retourner sur les planches ? C'est ridicule, c'était il y a si longtemps ! Machinalement, ses yeux se posent sur la place qu'elle a réservé pour Elle, s'attendant à trouver un siège vide. Mais il ne l'est point. Silk fronce légèrement les sourcils. Quelqu'un se serait-il trompé ? Un léger mouvement de lumière éclaire brièvement la salle et, soudain, son cœur bondit pour rattraper la seconde qu'il avait laissé filer juste avant. Elle est là ! Elle est bien là ! Une joie légère allège la douleur dans son ventre, comme de la poussière emportée par une brise chaude. C'est comme si ses membres oubliaient d'être tendus. La voix de Swann rebondit dans l'écho de ses souvenirs, ses conseils, son visage.

Elle, elle n'a pas changé. Éternelle, elle se trouve pourtant bien là, là où Silk pensait qu'il lui était impossible de se tenir. Il y a comme un vent de bonheur et de fierté qui souffle sur son âme tandis que son corps se laisse emporter par le flot de la musique. Elle sait que, plus tard, sur une des scènes, elle devra faire ce jeté qu'elle lui a apprit à maitriser, ce jeté qu'elle n'a fait que devant ses yeux à elle et ceux de son mari, à l'ombre de grands murs, cernée de miroirs. Ce jeté qui lui a valu ce petit rôle, ce jeté qui s'éclate en milliers de pétales emportés par le vent qui se réincarnent ensuite. Silk veut lui prouver qu'elle a grandit, elle se prend à espérer que le Cygne soit fier. Elle veut le rendre fier car il lui a rendu la vie, le jour où, encore à moitié assommée par la sortie brutale de sa léthargie, elle s'était échouée sur les marches de sa demeure au Crystal. Elle était là, allongée sur cet escalier, seule, le visage barré de larmes, découragée à l'idée de rattraper le fantôme de son être passé. Elle ne savait plus comment faire, ses muscles étaient endoloris, ses jambes criaient même de devoir monter ces marches. Elle représentait son dernier espoir. Seule une Muse est capable de raviver la flamme d'une passion passée. Mais le corps rachitique de l'adolescente avait chu juste avant la porte et des larmes de désespoir et de colère étaient venu brûler sa rétine.

Pourtant, Tu as ouvert la porte, comme si tu m'avais entendu. Tu m'as regardé et tu as compris, je ne sais comment, pourquoi j'étais là. Pourquoi j'étais si pathétique. Tu as su qu'il y avait ces choses que je ne maîtrisais pas, cette peur soudaine qui m'a envahit lorsque j'ai découvert qu'on m'avait donné du Dream, cette terreur et cette exaltation mêlée de voir son corps se dissoudre et se reformer à nouveau, échappant à toute étreinte, échappant à toute réalité.  

Elle veut lui prouver que, grâce à elle, elle n'est plus jamais tombée.  
   

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 49
Date d'inscription : 08/11/2014




Silk Sparkling
Impérissable Fleur de Soie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envol du Cygne - PV Silk

Message par Swann le Mar 10 Fév - 18:54

La salle silencieuse a les yeux rivés sur le couple au centre de la scène. Pourtant il y a au milieu de ce public uni par une admiration commune une âme qui ne vibre pas à l’unisson. Sous la tulle légère des yeux éternels se déplacent dans une autre direction. Papillons attirés par le nectar exquis d’une fleur rare, au milieu de ces mouches qu’un fruit sans valeur oublié dans une corbeille suffit à faire venir en masse. Swann, elle, n’a d’yeux que pour Elle. La petite danseuse qui brille de l’énergie de la jeunesse et pourtant semble si souvent retenue par un fil d’une angoisse trop adulte.

Lorsqu’elle fait son entrée sur la scène, Swann la revoit telle qu’elle lui est apparue sur les marches du Crystal il y a si longtemps. Bouton fragile que le gel a failli figer à tout jamais et qui pourtant n’a besoin que d’un peu d’espoir et de confiance pour reprendre vie. Elle était douée, malgré ses doutes et ses peurs, malgré son corps abîmé et usé par l’immobilité. Et petit à petit, dans le coeur bienveillant du Crystal, sous les ailes accueillantes de Swann, elle a repris confiance.

Des larmes de fierté viennent troubler la vue de Swann lorsque Silk s’envole dans les airs. Swann aimerait lui transmettre ce que lui dicte son Art. Elle aimerait lui donner comme lors de leurs entraînements au Crystal ce petit élan qui manquerait à la danseuse pour s’envoler. Ca lui est impossible ici. Tout cela lui est inaccessible. Pourtant lorsque les jambes de la danseuse s’étendent, si haut. Swann réalise que Silk n’a plus besoin des plumes du Cygne pour s’envoler.

*Moi j’ai besoin de toi. Reviens.*

La pensée, presque lointaine, vient résonner dans la tête de Swann comme si elle était une cloche sur laquelle on vient de frapper. Elle cligne des yeux, désorientée, incertaine. Tiraillée entre son monde qui l’appelle et celle sur qui le rideau vient de se refermer. Elle ne sait quoi faire, qui suivre. Autour d’elle la salle se rallume et les spectateurs se lèvent pour honorer la troupe. Swann, elle, reste immobile, attirant bien vite les regards de ses voisins. Pensent-ils qu’elle n’a pas apprécié ? Si ils savaient ce qui se passe dans le coeur tourmentée de la Muse, ils rougiraient d’avoir eu de telles pensées. Immobile, figée par ce besoin de retourner auprès de son Roi, Swann observe sans la voir la salle se vider. Puis, lentement, elle se lève.

*Reviens*

La Muse prend le chemin de la sortie, et son petit coeur s’emballe tandis qu’elle sent que la distance qui la sépare du Crystal s’amenuise. Mais elle n’a pas le temps de sortir. Quelque chose la retient et l’appelle. Une voix qu’elle a si souvent entendue et qu’elle reconnaîtrait au milieu de mille autres. Une voix qui efface les larmes séchées de ses joues et fait naître un sourire sur ses lèvres.

_________________

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 49
Date d'inscription : 28/11/2014
Localisation : Au Crystal Palace




Swann
Reine du Crystal Palace


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envol du Cygne - PV Silk

Message par Contenu sponsorisé


Contact :



Informations :





Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum