Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Craig Moffat (scientifique)

Message par Craig Moffat le Mar 11 Nov - 0:22





Craig Moffat



"Un Ange de la Neutralité."




Nom : Craig Moffat
Avatar : Misha Collins
Age : 38 ans
Groupe : White City
Fidélité  : Aura (sinon variable)
Rang : Scientifique

Mutation: Pouvoir de l’intangibilité (corps intangible). Intangibilité totale ou partielle et ciblée. Son corps devient intangible (immatériel) selon sa volonté. Il peut alors traverser (et faire traverser s’il emmène quelqu’un en le prenant avec lui et l’emmenant jusque de l’autre côté) toutes les surfaces (murs, objets etc.), y compris les organismes vivants. Toutefois, l’intangibilité est dépendante de la nature des objets traversées (plus difficile pour lui de traverser du béton par exemple). Lorsqu’il traverse le corps d’une entité vivante (un humain ou un animal), il a une lecture de ses pensées (au choix ou cas échéant la pensée sur le moment), ce qui peut provoquer un état de choc pour l’un comme l’autre, voire un trou de mémoire pour l’un comme pour l’autre. De manière moins belliqueuse, cette traversée apaise l’organisme vivant. S’il traverse une entité électronique ou cyborg/robotique, il est en mesure de la court-circuiter par surtension. Il peut rendre intangible l’ensemble de son corps, ou un membre ou des membres de son corps. Il peut donc plonger une main seule (ou un pied etc.) dans un appareil électronique, par exemple, afin de le faire détraquer. Il peut donc aussi donner des trous de mémoire à quelqu’un en passant une main intangible (ou quelques doigts) dans le cerveau ou – de manière plus pacifique – du moins l’apaise, le neutralise. Il respire la neutralité lorsqu’il use de ce pouvoir dû à une mutation. Il a aussi la capacité de créer un double de lui par une projection, une fois son propre corps rendu intangible, dans le but de créer un leurre par exemple, en un autre lui temporaire, son leurre devient alors intangible et lui le devient plus ou moins (selon sa forme) ou resurgi à son état matériel. Une sorte de projection astrale. Si son double interagit avec des objets ou des corps, son vrai lui souffre et la projection astrale a tendance à disparaître : l’esprit souhaite en effet rejoindre alors le corps (en général inerte car trop occupé à déplacer la projection astrale), et il pourrait mourir s’il en sort trop loin ou  trop longtemps ou avec trop de violence etc. La projection astrale tend alors à disparaître. Une projection astrale ne peut et ne doit pas durer longtemps. Le corps de Craig a gardé en mémoire sa personnalité brute, l’essence de son être, et donc sa morale, une propre morale très bonne. La mutation lui a donné des trous de mémoire sur ses propres souvenirs et certains traits de personnalité ou acquis sociaux, ainsi qu’une perte de sensibilité de son propre corps, dans la vie de tous les jours.    

Signes distinctifs : Craig n’a pas de tatouages ou de piercings ou autres artifices métalliques. Il n'aime d'ailleurs pas trop les métaux, et, de manière mystérieuse, il se pourrait même qu’il soit allergique à l’argent, de manière mineure (disons que s’il traverse l’argent, ça le gratte un peu). Il affectionne les minéraux et les pierres et surtout le sable. Il a autour du cou, un collier en corde noire avec un petit récipient contenant du sable, fermé par un petit bouchon en liège – un sable blanc ; une denrée très rare – héritage de ses ancêtres lointains. Craig est alors persuadé que les plages et les rivages de la mer sont de sable blanc (alors que c’est faux). Le sable qu’il possible provient en réalité d’un désert de sable blanchâtre. Au-delà de cela, il a une tignasse de cheveux foncée, châtains foncés, et aux antipodes, un regard clair dans les bleus, un azur dans les teintes assez sombres pour autant, voire un peu grisant. Il peut faire preuve de bonne volonté afin de bien s’habiller, comme se vêtir un peu comme un chercheur qui n’est pas sorti depuis quelques jours et ne se soucie guère de son apparence… Il n’est pas du genre précieux mais pragmatique oui.    


Portrait en Quelques lignes



Caractère :
Craig a été le genre de type bien sous tous les rapports comme on dit, le gendre bon à marier, de ce style, mais ça c’était avant. Il avait une bonne moralité, du genre loyal et bon, mais prenait beaucoup sur lui pour le rester, enfermant ses sentiments et ses états d’âmes. Il était et reste solitaire. L’apparition de son don, accompagné de trous de mémoire, a fait qu’il a peu à peu délaissé ces idioties de bon citoyen – comme il le dit lui-même. Il est désormais davantage bercé dans l’intérêt et la poursuite de ses intérêts ou, du moins, la méfiance et l’instabilité. Cependant, son corps le rappelle à l’ordre par moments, qu’il consent à revenir à « lui-même », à sa nature bonne et sérieuse, responsable. C’est quelqu’un qui sait faire preuve de grande concentration. Il reste donc de faciès très sérieux voire distant, froid et austère, neutre. Et d’un autre côté, il peut pourtant se montrer très souriant, jovial, enjoué, entrainé et motivé par les recherches, une passion pour lui, toute sa vie, car il fait des recherches à la White City. Il ne manque pas de s’émerveiller de tout et n’importe quoi, comme un trentenaire bien passé, cherchant à retrouver une jeunesse perdue et sacrifiée. Il est en fait très humain et brut, pur, dans ses émotions. Il est un faux calme : ses colères sont assez ravageuses. C’est quelqu’un d’entier, d’absolu, on ne sait s’il est vraiment empathique ou égoïste, c’est trop variable et à la tête du client ou selon ses humeurs. Il est peut-être alors, lunatique. Il peut parler peu comme beaucoup, mais se renferme en tous les cas assez aisément. Il est susceptible et cachotier. C’est quelqu’un de curieux, qui aime apprendre et transmettre son savoir aux autres, ce qui lui donne, de toute façon, une certaine estime forte de lui, puisqu’il est plutôt érudit. Et comme tout homme intelligent, son humour favori et qu’il pratique est donc l’ironie et les sarcasmes, ainsi que de potentiels mensonges ou vérités détournées. Peut-être il lui arrive d’être doux, allez savoir, mais ça reste un rustre qui se cloître dans la recherche. Il a une assez bonne capacité d’écoute aux autres, attentif, mais si ça l’ennui, il aura les mimiques qui iront avec, et ne se cachera pas de bailler voire de roter (il a perdu certaines notions de civilités). Il est assez dévoué pour la recherche, ce qui peut l’amener à faire des choses plus ou moins éthiques, sous le couvert du progrès de la science qui aura alors bon dos ! Lorsqu’on lui pose une question scientifique, il y répond avec passion et précision, peut-être trop. Il a tendance à aider les gens, même s’il refuse de s’avouer généreux, protestant qu’il le fait parce qu’il attend un retour des gens qu’il aide. Il fait alors quelque fois preuve de mauvaise foi, bien que, c’est vrai, il pense que le don implique contre don un jour et ne s’empêchera pas de faire du chantage. Il est très sérieux et consciencieux dans son travail. Il est un peu déjanté pour résumer. Lorsqu’il est vexé il ne dit plus rien et il arrive même qu’il boude. Avec l’apparition de sa mutation, c’est comme s’il avait retrouvé une certaine forme d’insouciance. Pour résumée, il est solitaire. C’est un érudit, passionné par ses recherches, curieux, ironique et avec une tendance à être absolu dans ses réactions. Il est doué pour les choses minutieuses mais n’a aucun talent pour se battre. Son réflexe va être du genre à balancer des objets pour ralentir quelqu’un et il ne va pas vraiment songer à user son corps pour se battre. Son corps et lui sont de nature fuyarde.  


Physique :
Il a une carrure plus qu’honnête (surtout pour un scientifique !), étant donné qu’auparavant, il prenait le temps de courir un peu entre les murs de cette cité des survivants… Ce n’est plus le cas. Aujourd’hui c’est la technique du moindre effort. Mais le veinard garde sa silhouette. Il a sinon, une âme d’explorateur, qui lui donne rêveries à traverser les murs pour filer à l’anglaise jusqu’à des lieux un peu plus risqués, des forêts pour étudier, malgré les bêtes et tout le reste. Il a soif de découvertes, mais il n’est pas doué au combat (pas du tout). Il est assez grand, dans les 1m80, mais n’estime pas que cette grande taille soit un atout. Il sous-estime grandement sa force quant à donner un bon coup de poing à la mâchoire de quelqu’un et, aussi, il ne maîtrisera donc pas sa force s’il le fait, quitte à se faire mal lui-même. Depuis l’apparition de sa mutation, il est assez insensible quant à égratigner son corps. D’ailleurs, on prétend dans son entourage qu’il utilise son propre corps pour des expériences. Il n’a pour autant pas vraiment de cicatrices, étant donné qu’il sait se recoudre et se bat peu, restant à l’arrière par rapport à l’armée, en tant que scientifique et médecin de l’école système D. Il s’amuse par moments à passer son bras intangible dans son propre corps (l’autre bras par exemple). Il ne devrait pourtant pas trop jouer avec cela, mais, il est de nature assez bidouilleur et joueur. Il est souriant tout comme il peut se montrer sérieux et neutre. Il a des mimiques et grimaces lorsque quelque chose ne lui plaît pas. Malgré le footing pour entretenir son cardio et la fuite (au cas où sait-on jamais), il applique bien souvent la technique du moindre effort, surtout au niveau physique, et bricole des trucs pour éviter de se déplacer. Il lui arrive même de se balader avec un fauteuil roulant récupéré. Il a une relation particulière avec son corps, du fait de son pouvoir. Il a consommé une dream pilule et a muté. Parfois, son corps lui paraît lourd, tant il est léger en intangibilité. Il utilise en général ce pouvoir pour se protéger, se rendant intangible à la vue de balles d’armes à feu par exemple, d’autant plus si elles sont dirigées sur lui. Il lui arrive de ne pas contrôler son pouvoir et de devenir intangible lorsque son corps parle à sa place : lorsqu’il mange (s’il mange trop) ou lorsqu’il a un acte sexuel plus ou moins non désiré, ce qui peut s’avérer problématique. Son corps étant bien plus « moraliste » que lui-même ainsi que lâche (disons ne prenant pas de risques inutiles) et responsable. Avec la maîtrise de ce don au fil des années, il peut en user désormais avec subtilité : d’un bras intangible, traverser un corps pour récupérer un cœur dans un corps qu’il est capable de saisir pour le retirer d’un corps, ou une pièce de monnaie ou autre, en traversant un corps, ne devenant plus intangible pour tout l’environnement mais que pour des objets ciblés. Il a développé cela uniquement pour faciliter la prise en charge de soins ou l’utilisera par exemple pour désarmer quelqu’un. Sa règle est de « neutraliser » toujours. En règle générale, il n’use pas de ses pouvoirs de manière belliqueuse, puisque cette mutation s’est éveillée de son ADN par ses désirs par moments de vouloir disparaître (et donc faire disparaître en les autres : envies de guerre, paix, émotions etc.). En forme intangible, il n’est pas saisissable, mais Craig peine à traverser certaines matières épaisses comme le béton et a peur, pour certaines matières, de se retrouver coincer dedans. Il ne considère pas que traverser des gens comme une incivilité. En vérité, Craig a perdu certaines notions des bienséances, de l’histoire de ce monde etc. par des trous de mémoire depuis l’apparition de sa mutation. Son corps a mémorisé à sa place son ancien lui plus « sage », et il arrive que son corps ne manque pas de lui rappeler en le rendant intangible ou non contre sa volonté. Lorsqu’il maîtrise son intangibilité au service de lui-même, il aime s’amuser de manière irresponsable à jouer le fantôme par moment, en rendant son corps intangible voire en projection astrale, pour effrayer les autres (arriver derrière eux en traversant un mur par exemple). Son corps représente son ancien lui, alors que son esprit s’est senti libérer et régénéré, un nouveau « moi » plus « sauvage ».


Son histoire



Saleté de pilule. Je n’aurai jamais dû l’avaler. J’ai envie de vomir. Où suis-je déjà ? Mon laboratoire. Enfin… laboratoire… le dépotoir où je reçois des gens à soigner. Un endroit un peu glauque, bien que j'ouvre toujours la fenêtre, où je fais mes recherches sur une paillasse. Et il y a, ce maigre jardin botanique, dans une serre juste-là, où j’aurai pu très bien y faire pousser des plantes de cannabis pour vendre de la drogue avec ces engrais. Des engrais, fruits de mes recherches. Recherches parmi tant d’autres. Regarde sur mon bureau, il y a tout un tas de plans de trucs à bricoler qui y sont empilés. J'ai soudain une toux bien rauque. Biologie, génétique, minéraux… je connais pas mal de choses, et même des bases en mécaniques et électroniques, tout ce bordel de petit intello qui n'a pas de vie, et qui se procure le moindre ouvrage des temps passés sur tous ces sujets-là. J'ai 29 ans. Là, aujourd'hui, ce soir, j'ai 29 ans. Alors, sans vouloir me vanter, je ne manque pas de pratique non plus. Je parle de la bidouille. Tu pensais à quoi là ? Ouais, ça aussi ça ne va pas trop mal. Il y a un ordinateur portable qui trône sur le bureau usé, preuve que j'y suis beaucoup installé vois-tu. Un peu abîmé. L'ordinateur portable. La misère c’est la batterie. Il m’arrive de taper sur la grosse caisse sur lequel je l’ai relié, une sorte de batterie supplémentaire. M'en demande pas plus. Je suis trop exténué... Je me demande même si je ne vais pas crever. Les néons sont bleutés et m’aveuglent. C'est poussiéreux ici. Je n’avais jamais fait gaffe. Je suis allongé, dos sur une table d’opération. Pour des opérations en tout genre. Une main sur le front et mes yeux. Je ne me sens vraiment pas bien, pas bien du tout. Et sinon, ça dépend ce qu'on me demande comme services pour les opérations. Je regarde en l’air. Une nausée me fait remonter un peu mon déjeuner de la journée. Je mange une à deux fois par jour. Les ressources nutritives ne sont pas un gros problème pour moi ou une inquiétude, pas plus que cela non, moi qui vis prospère dans un quartier assez riche et de par ma profession. Mais t’en qu’à faire, il m’arrive de ne pas trop manger. Il m’arrive aussi et surtout, d’oublier de manger. Je bricole avec les moyens du bord. Et ce, même lorsque je soigne. J’ai longtemps décidé de ne pas m’attribuer une mutation, de refuser la dream. Je ne sais même plus quelle couleur avait la mienne mais, je crois qu’elles sont toutes de même couleur, non ?

Mon père était un genre de… je ne sais pas, un cartographe, explorateur, mais qui a étudié aussi des populations, comme un ethnologue un peu. Peut-être bien qu'il faisait même des statistiques ou des recherches pour des entreprises. Il a fait un carnet de notes de ses terrains, que j’ai toujours par ici, dans un tiroir, quelque part. C'est devenu plus tendu pour lui lorsqu'il s'est intéressé un peu plus aux tatouages - ou je ne sais plus trop quoi. Peut-être bien que ça m’a donné goût pour les recherches, un père comme lui, je veux dire, vu qu'il m’emmenait tout le temps avec lui pour ses prélèvements et analyses de spécimens végétaux, animaux, tout ce bordel… On était accompagné par des gens armés de temps en temps. Je connais des trucs, sur la nature, mais la nature, elle est devenu notre ennemi, alors, c’est comme étudier l’Ennemi. Mais, en fait, je ne sais pas trop, je ne sais pas trop si on doit dire que c’est l’Ennemi ou pas. La technologie, j’ai appris à y croire plus que tout, comme une religion, comme Dieu, comme cette putain de de dream. Et je sais programmer, je sais écrire les lignes de codes, je connais les circuits imprimés, la logique de l’électricité, comme je connais certains trucs en médecine, comme les transfusions maisons, les attèles, les gestes de premiers secours, des trucs comme ça. Je me débrouille, et j'aide comme je peux les gens.

On dit que, une mutation, ça provient de son ADN, de son génome, et donc, de ses talents et attributs naturels, de sa personnalité peut-être bien. Je me suis demandé : quel pourrait être ma mutation à moi ? Et, j’espérai, un truc utile, avec ma vie actuelle. Je rêvais déjà à un truc de guérison, ou, je ne sais pas, une communication avec les machines, un truc fun. Je suis entouré par les technologies ici après tout. Un truc qui m’aide pour mes expériences et mon travail. Ma vie c’est mon travail… ou un truc pour m’éclater. Et je suis là, comme un con, à regarder le plafond et les lampes grésiller, à me retenir de ne pas vomir. Joue contre la table. J'ai pas envie d'avaler mon vomi si je vomi. Ce n’est pas censé faire des effets secondaires comme ça, la dream, mais, peut-être qu’une partie de moi refuse de vouloir devenir une espèce de mutant, et de savoir enfin quel genre de mutation je vais avoir. Je me suis encore fait avoir par la curiosité... hé!… je crois que je m’endors… On se voit demain, ok ? A mon réveil…

Lorsque je dors, je rêve souvent d’une plage, mais je n’en ai jamais vu. Le sable qu e je possède provient d'une plage. J'en suis persuadé. On disait de ma mère, qu’elle était un ange, mais je crois qu’on louait surtout par là sa beauté. Elle a disparu un jour. Je ne sais plus… je ne sais plus quel âge j’avais. Mais pourtant, je le savais. Que m’arrive-t-il ? Mon père m’a éduqué seul un bon moment, et il ne savait pas se battre, excepté que, un jour, il m’avait fabriqué un truc bizarre… attends… j’ai perdu le mot ? Un arc. Un arc avec une corde et des flèches. J’ai une arbalète ici. Mais, franchement, je ne m’en sers jamais. Je ne sais même plus d’où je l’ai eu. C’est bizarre. Je le savais pourtant. J’entends un son dans ma tête. Ça sonne. Aarrgh... Putain... Un acouphène ? Super ! Je vais avoir une ouïe surdéveloppée ? Attends… Je dois crier de douleur un instant. Je cris de couleur. Ma nuque se claque contre la table. Je me sens… je me sens vide… comme disparaître et… et soudain je traverse la table et je tombe dos net contre le sol. Putain ça fait mal !! Je m’endors sur le coup de nouveau… et me réveille… les yeux écarquillés devant une plaque de métal. Je la touche de mes paumes comme pour me rassurer et la sentir. Je la sens bien. J'ai dû rêver, non ?

Et voilà comment à commencer mes emmerdes !

On frappe à la porte. Je sors de ma drôle de cachette du dessous de cette table, ne comprenant pas ce qui s'est passé, et me rue à ouvrir pour… aussitôt refermer la porte ! Oui, je ne vous ai pas encore parlé de ça… je dois, comme qui dirait, de l’argent à des gens… Bordel, je ne sais même plus qui… ! Et pourquoi ! J’ai un mal de crâne que je m'en tiens ma tête. La mutation est encore fraiche je suppose, pour quel pouvoir… ? Celui de me retrouver le cul par terre ??!

On va faire une ellipse dans le temps les amis… dans le futur. J’ai de toute façon perdu conscience à cet instant-là par le passé. Je dois de l’argent à je ne sais qui, que j’ai dû déménager et me faire petit. Et je peux vous dire que, par ici, ce n’est pas facile de déménager ! Les parcelles de terrain sont couteuses. Je me suis arrangé par un troc entre mon appartement et mon nouvel appartement avec un parfait inconnu et je m’en balance à vrai dire, tant que j’ai un autre logement. J’ai dû alors tout réinstaller et, depuis, je suis assez tranquille. Je rends toujours service aux riches, qui ont de la thune pour mes services après tout, et à l’Armée blanche aussi. De toute façon, j'imagine que ceux-là, ils ne se retiendront pas pour m’appeler en cas de besoin. J’ai une sorte de, cabinet, on pourrait dire ça comme ça. Et de là le temps est passé.

A l'heure actuel, je travaille sur des armes biologiques, mais pas chez moi, dans une entreprise, une entreprise d’avenir comme on dit dans les publicités, qui ne fait pas que cela mais en majeure partie cela. Il paraît que je suis doué. S’ils le disent ! Tant qu’il me donne des rémunérations qui vont avec et des primes ! Je bosse pour le plus offrant. Je fonctionne comme ça. Je ne sais pas à quoi mes découvertes servent ou pourraient servir, et je ne veux pas trop le savoir. Enfin, peut-être, mais je ne sais pas trop si ça me plairait de l’apprendre que je ne préfère pas. J'ai été utopiste, idéaliste même, avant, songeant à des trucs comme purifier de l'eau, ce genre de truc, mais j'ai laissé tomber. J'ai vieilli. On va dire que je suis devenu aigri, ou plus réaliste ! Ils font bien ce qu’ils veulent les entrepreneurs. Moi je dois travailler ! Je ne sais même plus contre quoi ils se battent. Ah, si, la nature… quelque chose comme cela. L'Aura nous protège et voilà tout. Je crois en l'humanité. Enfin, pas en la bonté des hommes, ça non ! Je parle de sa survie et de sa pérennité. Il faudrait vraiment que je me remette à tenir des conversations avec les gens ou ce genre de truc, pour retrouver la mémoire, et un peu de ma lucidité. Je crois que la famille la plus puissante c’est les Lux. Ça ou une autre famille, je m’en fiche un peu pour être honnête. Je ne suis pas très doué pour courtiser les plus riches. Il consulte les scientifiques qu’ils veulent ! Je suivrai celui qui m’autorisera à faire les projets les plus ambitieux. Je ne sais pas, comme cloner des gens, pourquoi pas ?!! Je dois bien avouer que j'ai peut-être un peu perdu l’on nomme l’éthique… J’ai aussi oublié certains trucs, d'ailleurs, comme le fait qu’on doit serrer la main pour dire bonjour. Les trucs des civilisés, qui ont une culture, qui ont été éduqué, qui ne baillent pas sans mettre sa main devant la bouche, des trucs comme cela. Ça me rend associable il paraît.  



Le visage derrière le masque



Pseudo : Dung Beetle
Comment avez-vous connu Dark Cloud at Dawn ? par T.E.D.
Des questions, des suggestions : nope
Un petit mot : Le design est très sympa. Et ça m’a l’air cool par ici !
(et merci à Sax Sparkling qui m'a aidé à synthétiser pas mal de points ^^  !!!)


Dernière édition par Craig Moffat le Mar 11 Nov - 13:04, édité 3 fois

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 63
Date d'inscription : 10/11/2014




Craig Moffat
Scientifique


Revenir en haut Aller en bas

Re: Craig Moffat (scientifique)

Message par Ofelia le Mar 11 Nov - 11:16

Saluuuuuut ! Et bienvenue parmi nous ! ola T.E.D. a des amis de goût ! ^^ J'aime bien ton pouvoir !

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 365
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 29




Ofelia
Muse des Arts de la Main


Revenir en haut Aller en bas

Re: Craig Moffat (scientifique)

Message par Invité le Mar 11 Nov - 11:18

Bienvenuuuue viiiite

Je suis super happy de pouvoir jouer nos bêtises idées sur Aurore Very Happy

Craig est haut en couleurs et plein de possibilités, on va avoir de quoi jouer ^^

Contact :



Informations :





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Craig Moffat (scientifique)

Message par Cloud le Mar 11 Nov - 13:44

Bienvenu officiellement sur les terres d’Aurore ! J’espère que tu te plairas sur ce fow ‘ coeur

Ton don astral est très intéressant. Je lui trouve un peu des nuances d’esprit frappeur/moqueur dans les descriptions ! Surtout que tu glisses quelques petites touches d’humour ci et là, et décrit un personnage assez, mmh, ironique ! Ça promet ! Je suis sure qu’il sera très amusant à jouer.  J’aime particulièrement l’influence psychologique que le don a sur Craig, sur son intellect, sur ses choix de vie. La séparation entre l’esprit et le corps, entre le don et le matériel. C’est ce qui d’après moi en fait sa plus grande originalité. Ajouté à cela qu’il fait des expériences sur lui-même. Il fait un peu scientifique fou.

Quelques moments m’ont fait bien sourire : « Ça sonne. Aarrgh... Putain... Un acouphène ? Super ! Je vais avoir une ouïe surdéveloppée ? Attends… Je dois crier de douleur un instant. Je cris de couleur.”

Et surtout celui la : “Il lui arrive de ne pas contrôler son pouvoir et de devenir intangible lorsque son corps parle à sa place : lorsqu’il mange (s’il mange trop) ou lorsqu’il a un acte sexuel plus ou moins non désiré, ce qui peut s’avérer problématique."
Plus ou moins non désiré ?  Tu as une plume très imagée, j’ai tout de suite vu la scène !! Laughing

Tu as un style très vivant, très coloré, tout en légèreté. Ta plume est très rythmée,  elle nous entraine dans l’intellect de ton perso et ses perceptions.  L’histoire notamment est très vivante. On délire dans le délire de Craig, on se perd dans les méandres de ses doutes.  Et en même temps tu nous apprends tout ce qu’il faut connaitre, tout ce qu’il existe sur lui et comment l’appréhender. C’est original et étonnant.  Je crois que c’est l’une des premières fois où le processus de métamorphose lors de la mutation est mis en avant. Et cela donne court à toute une introspection, c’est vraiment original !

Enfin le scientifique indépendant/mercenaire, c’est extra comme idée et devrait t’ouvrir pas mal de portes/de rps sans te spécialiser ou te focaliser !

Tu es bien sur validé, je te mets tes couleurs et ton rang <3

Pour débuter le jeu, n'hésites pas à contacter les joueurs pour des liens ou des rps ! Tu peux également faire une demande de rp ICI. Enfin, une INTRIGUE est lancée, une partie se déroule dans la cité blanche, n'hésites pas à venir participer à l’événement !!

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 720
Date d'inscription : 23/08/2014




Cloud



Revenir en haut Aller en bas

Re: Craig Moffat (scientifique)

Message par Sax Sparkling le Mar 11 Nov - 13:47

Félicitations pour ta validation!

Et oui c'est moi (aussi) Ange / T.E.D Laughing

On se voit sur Skype pour le lancement Very Happy

_________________
Fiche - Sujets et PNJs
Multis: Carol, Mr Blue

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 718
Date d'inscription : 17/09/2014




Sax Sparkling
Âme de Beryllium


Revenir en haut Aller en bas

Re: Craig Moffat (scientifique)

Message par Craig Moffat le Mar 11 Nov - 14:29

Merci Cloud pour ma modération et validation !  Je suis très content que ce personnage plaise pour sa mutation et sa personnalité un peu loufoque ^^ et qu’il divertisse !!! Merci pour tes retours sur le style d’écriture ! C'est cool ! J’ai grande impatience de le RP, et j'irai avec joie regarder l'intrigue en cours.  

Saluuut Ofelia ! Merci pour ton accueil super chaleureux !!
Eh puis eh bien, ma foi, avec grand plaisir de croiser une artiste Wink  

Et bien sûr T.E.D ! On se voit bientôt pour des RPs !! COOOL !! J'ai très hâte de RP avec toi et faire nos bêtises euh intrigues je veux dire ! Very Happy Sax, Ange & Carol. Les trois T.E.D. C'est noté ahah ^^ On se voit sur skype yep !

Merci beaucoup !! Ça fait plaisir de venir par ici avec ce perso ^^

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 63
Date d'inscription : 10/11/2014




Craig Moffat
Scientifique


Revenir en haut Aller en bas

Re: Craig Moffat (scientifique)

Message par Contenu sponsorisé


Contact :



Informations :





Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum