Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Waklof Borden

Message par Waklof Borden le Jeu 6 Nov - 21:56




Waklof Borden



"Tant d'événements en ce monde, tant de personnes connues pour leurs actions décisives. Et pourtant, lorsque je me projette loin de tout, quand je pense à l'Univers, à cette vaste zone dans laquelle nous sommes distillés, quelle tristesse de constater à quel point nous représentons un état insignifiant, aussi inexistant qu'une fourmi écrasée par mégarde."


Nom : Waklof Borden
Avatar : Antoine Duléry
Age : 54 ans
Groupe : White City
Fidélité  : Bancale
Rang : PDG entreprise robotique, connue sous la dénomination BWUR
Mutation : Télépathie. En mesure de lire les pensées de la très grande majorité des êtres vivants, ainsi que de communiquer avec eux sans interaction sensorielle ou énergétique. Il est également capable d'influencer les personnes ou animaux les moins protégés en instillant dans l'esprit de sa victime un phénomène de bipolarité inconscient au fil de plusieurs jours de travail de sape, lui offrant ainsi une prise de contrôle partielle ou totale (chaque cas est particulier, unique) sur les actions et les pensées de l'individu ciblé.

Signes distinctifs : Aucun. Personnage à l'apparence très commune. Chose qui lui convient parfaitement. Lorsque l'on commence à comprendre que l'habit ne fait pas le moine, surtout pour ce personnage, il n'y a déjà plus de retour possible.



Portrait en Quelques lignes



Caractère :
Cela fait de nombreuses années déjà que Waklof a perdu toute illusion quand à l'issue du conflit larvaire qui dure depuis si longtemps entre la Nature et ses adeptes d'une part, et ceux se considérant comme les véritables Humains d'autre part. Cette prise de conscience, tout comme la lassitude de ce monde, ont influencé son comportement de manière décisive et définitive. Il reste sociable envers autrui sans pour autant chercher à nouer de quelconques amitiés, sauf par intérêt. Il reste quelqu'un de très respectueux, en apparence, et poli envers chacun de ses interlocuteurs, quel que soit son statut social. Néanmoins il se s'émouvra de la perte d'aucune personne. L'importance de la vie a complétement perdue de sa valeur à ses yeux, et il n'accorde aucune espèce d'importance à la vie ou à la survie d'autrui si cette perte n'entre pas en conflit avec ses intérêts. Il n'hésitera pas à manipuler quiconque susceptible de constituer pour lui un outil à même de réaliser les différents objectifs qu'ils se sera fixé. Malgré tout Walkof est un être subtil, et il fera toujours en sorte que ses actions soient discrètes et difficiles à tracer. Il est aux antipodes même du personnage bourrin, niais et stupide. Pour terminer, il est a noté que Waklof vit "pauvrement", si l'on se réfère aux critères de base de la City. L'argent qu'il gagne via sa société est en très grande majorité réinvestit en son sein, notamment dans le domaine R&D. En conséquence il s'est attiré la sympathie des petits, mais le mépris des puissants, bien que chacun d'eux disposent dans leur quotidien au grand minimum d'un produit issue de la RWUB.



Physique :
Malgré son âge, sa maturité, Waklof est quelqu'un qui met un point d'honneur à préserver aussi bien son intellect que son apparence. Il s'entretient physiquement, juste ce qu'il faut pour rester en forme (Séance comprenant footing, abdos, pompes et tractions 2 à 3 fois par semaine). D'une taille atteignant 1m78, d'un poids de 67 kilos, c'est un être disposant d'un organisme sec et nerveux. Cheveux poivre et sel. Mèche naturelle sur le devant du crâne. Peau tannée. Pilosité faciale: barbe et moustache réduites et constamment entretenues. A toujours un léger sourire en coin, comme éternellement accrochée à son visage.




Son histoire




Walkof est naît au sein de la City, enfant unique d’un père et d’une mère déjà riches et confortablement installés grâce à l’entreprise qu’ils dirigeaient communément. Société héritée des parents de Madame Borden et de la fusion du laboratoire scientifique de Monsieur Borden en matière de recherche dans le domaine de l'artificiel. Le petit vécut dans l’opulence et l’idée que le monde extérieur ne devait recevoir que mépris. Ainsi éduqué il aurait pu devenir capricieux, surtout que ses parents étaient fort peu présents pour s’occuper de leurs fils. Walkof eu pu être un orphelin que cela n’aurait guère changé la donne à cette époque. Grâce à cela il apprit de lui-même à se débrouiller. Mais dans le milieu hypocrite et insensible de la City, bon nombre de ses petits camarades vivaient la même situation. Aussi, après une expérience malheureuse (il avait tenté de se créer un petit groupe pour prendre l’ascendant sur les autres) s’était-il fait remettre à sa place de façon très dure d'abord par ses adversaires puis le cadre enseignant. Il comprit à se moment là toute l'importance d'œuvrer dans l'ombre et le danger de l'ostentation. Toute sa jeunesse il l’a passa ainsi, à nouer des relations potentiellement profitables et prêt à retourner sa veste si l’herbe se trouvait être plus verte dans la partie adverse.

Mais tout ceci restait des jeux d’enfants. Il n’y avait rien de bien méchant. Seulement cette période constituait le terreau grâce auquel Walkof allait pouvoir se hisser en digne successeur de ses parents, et même davantage. Lorsque l’aube se leva sur sa seizième année d’existence en ce bas monde, l’adolescent fut pris d’un réel ennui et se mit à rêver de gérer l’entreprise de robotique de ses géniteurs. Bien que son père lui ait déjà dispensé les préceptes de base quant à la gestion de pareille société, ainsi que les produits créés par sa famille, Walkof en voulait davantage. Plein d’ambition et de haine envers plusieurs camarades dont il jalousait la réussite parentale, l’adolescent développa un réel esprit de prédateur à l’encontre des possessions de ses semblables. Il vola également de petites amourettes en petites amourettes tout en prenant un malin plaisir à manipuler les filles qui s’étaient amourachées de lui, provoquant bien des peines de cœur.

Mais la vie, dans sa grande bonté, a l’art de vous remettre dans le droit chemin, et une fois encore le petit Borden vécut un nouvel échec. Alarmés par l’état anormalement gourmand et potentiellement dangereux pour autrui de ce petit citoyen décidément récidiviste, les autorités de la City décidèrent avec l’accord de ses parents de le mettre en isolation plusieurs jours. On parla même de l’envoyer au Crystal Palace. Ce fut pour lui la période la plus difficile. Horrifié par les menaces de se perdre dans la débauche et la déliquescence des artistes, Walkof subit un profond traumatisme émotionnel durant les quatre jours qu’il passa en isolation. Il aurait pu devenir un vaurien lambda, un abruti grossier, sans finesse, ambitieux à tout perdre. Il aurait pu, oui. Mais pas avec un événement pareil, ni avec son esprit adaptatif et analytique. Ce dernier le sauva. Aussi excessif fut-il par le passé, il devint un autre individu, métamorphosé, totalement. A sa sortie, ses parents lui administrèrent une rouste mémorable. Puis, alors qu’il était encore en larmes, pleurant comme il ne l’avait jamais fait auparavant, son père et sa mère décidèrent de l’intégrer pleinement à leurs côtés afin de l’isoler des autres et d’éviter autant que possible de nouvelles sanctions qui, à n'en pas douter, risqueraient d’être catastrophiques pour la dynastie familiale la fois suivante.

Au fil des années, Walkof se transforma en jeune homme sage, réfléchit, sociable, sans se démarquer d’une légère touche d’hypocrisie habilement dissimulée. Il se maria à l’âge de 19 ans avec la fille d’un magnat de l’alimentaire. Le mariage constituait un arrangement entre les parents et les beaux-parents du jeune homme. Ce dernier avait donné son accord, conscient des bénéfices que cela pourrait apporter à sa famille. Fidèle à lui-même, il accepta donc son épouse, bien qu’il ne l’aimait guère, et continua dans l’ombre à voir deux femmes dont il partageait des moments intimes depuis deux ans. Au fil des années, sa femme, inconsciente du nombre de fois où Walkof l’avait faite cocu, lui donna deux enfants, deux filles, jumelles. On eut cru que pareil événement modèrerait ses appétits pour le sexe opposé afin de se consacrer à sa petite famille comme tout bon mari le devrait. Il n’en fut rien. Plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, il n’existait aucun amour entre les deux conjoints. Ni d’un côté, ni de l’autre. Le mariage ne tenait que parce que chacun y était encouragé pour le bien de leur famille respective. Sans aucun doute, chacune des deux familles ourdissait quelques plans machiavéliques pour s’emparer de la société des parents du beau-fils ou de la belle-fille. En vérité, c’était somme toute une situation des plus classiques, surtout dans la City, dans la mesure où la grande famille dirigeante LUX n’avait pas d’intérêt particulier dans l'entreprise des protagonistes. Les tensions montèrent à l’intérieur du couple, et les disputes devinrent très vite quotidiennes.

Âgé alors de 23 ans, Waklof fit un travail de rétrospection sur sa vie actuelle, son passé. Ainsi subit-il au fil des mois d'analyse une seconde grande évolution psychologique. Il devint morose, à la limite du dépressif, n’ayant plus goût à rien et voyant la vie comme vaine et le fruit d’une erreur de parcours dans le monde. Las de voir comment tournait cette planète, les êtres vivants d’une manière générale et les Humains en particulier, la philosophie de Waklof fut profondément marquée par ce nouvel état de conscience. Ses parents s’alarmèrent de son nouveau comportement tandis que sa femme trépignait d'impatience en se voyant déjà veuve avec entre ses mains l’entreprise de sa belle-famille en héritage pour elle seule. Mais bien que le petit Waklof n’ait plus goût à rien, il était animé d’un puissant désir de réparer cette erreur. L'erreur de la Vie. Ainsi, refusant de se laisser aller davantage à la dépression, et voulant se trouver un but original au-dessus des désirs primitifs de ses congénères, il se décida à s'investir corps et âme dans sa nouvelle mission. Et il se prit à rêver d’un monde débarrassé de toute faune et flore, prêt à recevoir une seconde chance après qu’on l’eut aidé à nettoyer sa surface du vivant.

Son changement de comportement fut vécu par ses parents comme un véritable choc psychologique. Certes, Waklof ne se confia à personne à propos de ses pensées, il les gardera toujours pour lui-même, mais son état soudain calme, trop calme, mit la puce à l’oreille à sa famille, parents, femme et filles. Quelque chose de dangereux couvait en cet homme, ils en avaient l’impression. Cette nouvelle aura sombre qu’il dégageait les inquiéta au plus haut point. Il ourdit plusieurs plans. Notamment la manipulation. Jusqu’alors réticent à prendre la pillule Dream, il l’avala en secret sans broncher après se l’être procuré sans aucune difficulté ni aucun délai au vu de sa position sociale, conscient des avantages qu'elle pourrait lui procurer. Et c’est alors que la mutation se dévoila. Plusieurs jours après l’avoir avalé, et avoir subi des crampes à l’estomac et des états narcoleptiques, il revint à la normale. Et découvrit le résultat de sa mutation : La Télépathie. Il n'eut put espérer cadeau plus beau.

L’apprentissage fut long. Il le testa sans vergogne sur sa femme, de façon secrète. Âgé de 32 ans, sa femme devient son premier pantin. En effet, suite à un effort patient et suivit, Walkof avait transformé son épouse, la rendant ultra sensible à ses pensées télépathiques. Elle s’adoucit petit à petit avant de perdre complétement sa propre personnalité. Sa femme, cobaye de son nouveau pouvoir, devenait ainsi sa plus grande réussite dans la maîtrise de sa dangereuse faculté. Cela avait tellement bien réussi que Waklof n’avait plus besoin d’opérer sur elle au quotidien grâce à sa mutation. Les pensées et le comportement de son mari s’étaient définitivement imprimés en elle. Comme se réveillant d’un long sommeil, une toute nouvelle personnalité de Madame Borden junior voyait le jour. Ensemble, ils apprirent alors à s’aimer, passionnément. Elle devient le pendant féminin, sans le don de télépathie, de son mari. Même philosophie, même désirs. Son second objectif étaient ses filles, alors âgées de 11 ans. Ils les avaient quelques peu délaissé, et cela depuis leur naissance, et en vérité elles aimaient beaucoup leur mère, qui les avaient monté contre leur père. Walkof voulait faire de ses filles son autre axe de manipulation, après sa femme. Néamoins refusa-t-il d’utiliser son don sur elles, ayant d’autres objectifs de développement à leur sujet.

Aussi, par l’entremise de sa femme se rapprocha-t-il de ses enfants. Âgé alors de 34 ans, sa petite famille représentait un modèle de réussite familiale : Un père et une mère amoureux, fidèles, des enfants comblés et aimants envers chacun de leur géniteur, sans préférence. Les parents de Waklof tout comme sa belle-famille étaient également comblés par ce revirement de situation miraculeux, et cela facilita énormément les relations entre les deux entreprises. Mais Waklof avait besoin de plus. Il lui fallait le contrôle total de l’entreprise de ses parents, que jusqu’alors il dirigeait conjointement avec eux. Ainsi devinrent-ils sa seconde expérience. Etant le seul télépathe dans le cercle familial, et ayant gardé secret la prise de la pillule Dream plusieurs années auparavant, il n’eut guère de mal à manipuler ses parents, se basant sur la solide expérience de contrôle qu’il avait mené sur sa femme. A 39 ans les parents de Waklof, âgé pour le père de 63 ans et la mère de 58 ans, dont il prit la charge, lui donnaient un contrôle total sur l’entreprise familiale. Pour marquer le coup, le machiavélique personnage changea le nom de la société, qui devint ainsi BWUR, pour Borden Waklof Utopie Robotique au lieu de RACB (Robotique Aides et Compléments Borden). Ainsi pouvait-il initier son grand projet, un projet sournois et aux noirs desseins, égoïste. Pendant 15 ans il vécut ainsi, développant habilement son entreprise de robotique, grappillant des parts de marchés toujours plus importantes. Ce développement fut un long travail de patience et d’efforts, l’obligeant à nouer énormément de contact et de créer nombre de complots.

Waklof a maintenant 54 ans, son grand projet est sur le point d’aboutir. BWUR fournit la majorité des foyers en robots électroménagers et en membres robotiques de pointe (bras, jambes, mains, pieds) à même d’intégrer des améliorations militaires ou pratiques. Sa femme s’occupe en second plan de la gestion de l’entreprise alimentaire de ses parents. Quant à leurs filles, vieilles de 33 ans, elles secondent leur père dans le BWUR. L’une est responsable de la section R&D, l’autre chargée de la communication.

Concernant les dernières précisions, ses deux filles sont célibataires, bien qu'ayant vécu quelques aventures ci et là sans lendemain, et elles se consacrent totalement à leur travail. Elles vont parfois au Crystal Palace pour décompresser un bon coup et repartir de plus belle. Elles restent très secrètes vis-à-vis des personnes extérieures. Les parents de Madame Borden sont toujours en vie mais ne gèrent plus l'entreprise alimentaire. Ce sont leurs deux autres enfants, deux garçons, qui s'en occupent. Madame Borden, aînée de la famille et leur fille, a néanmoins établi un partenariat très étroit avec ses deux frères au profit de l'entreprise de son mari (tarifs très préférentiels pour les repas de tous les employés de BWUR, nombreux échantillons gratuits fournis pour l'élaboration de robots cuisiniers). Waklof Borden est le seul a avoir une mutation dans sa famille proche. Ses parents ont toujours été réticents à muter, adeptes de la pureté Humaine. Les deux jumelles ont adopté ce concept. Sa femme quant à elle en a toujours eu peur. Rien que de penser à cette pilule elle a des crises d'angoisse. Ses deux frères et ses géniteurs ont quant à eux muté. Ce n'est pas un secret, en revanche ils gardent l'effet de leur mutation secret.



Le visage derrière le masque



Pseudo : Wak
Comment avez-vous connu Dark Cloud at Dawn ? Tourdejeu
Des questions, des suggestions : J'aimerais un RP d'introduction pour m'imprégner de l'Univers du forum.
Un petit mot : Hugh.


Dernière édition par Waklof Borden le Ven 7 Nov - 9:05, édité 13 fois

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 13
Date d'inscription : 06/11/2014




Waklof Borden
PDG Entreprise Robotique


Revenir en haut Aller en bas

Re: Waklof Borden

Message par Sax Sparkling le Jeu 6 Nov - 22:45

Ah, je sens que ce perso sera intéressant de réalisme et de manipulation. A suivre! Very Happy

Bienvenue sur Aurore! Un autre blanc \o/

_________________
Fiche - Sujets et PNJs
Multis: Carol, Mr Blue

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 718
Date d'inscription : 17/09/2014




Sax Sparkling
Âme de Beryllium


Revenir en haut Aller en bas

Re: Waklof Borden

Message par Morgan le Ven 7 Nov - 0:17

Bienvenu Waklof !!

C'est un très intéressant avatar que tu nous a trouvé là, si tu veux je t'aiderais à redimensionner ou je te trouverais une petite image !!

Ce personnage s'annonce étonnant, original et plein de finesses ! Le choix de son âge, de son pouvoir, font déjà de lui un personnage inédit. J'ai hâte d'en apprendre plus à ce sujet !

Si tu as la moindre question sur le contexte, n'hésites pas à me la poser. Et pour le rp d'introduction, nous en discuterons quand tu auras fini ta fiche, mais ce sera avec plaisir !!

_________________

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 524
Date d'inscription : 15/09/2014
Localisation : Tour Lux




Morgan



Revenir en haut Aller en bas

Re: Waklof Borden

Message par Cloud le Ven 7 Nov - 23:57

Eh bien, quel personnage ! Waklof est effrayant, sournois, monstrueux. De ce genre de monstre qui fermente leurs vengeances des années durant, qui mettent des décennies à arriver à leurs fins, sans que personne ne s'en rende compte. Son histoire est parfaitement menée, avec un objectif certain. C'est la naissance secrète d'un monstre. Une menace que je dirais presque autant pour ceux de la cité blanche que ceux de Gaia.

Ta fiche est parfaite. Tu poses pierre par pierre un contexte, un personnage, une philosophie, des projets. Tu as choisi un personnage que je dirais ambitieux, peut-être difficile à jouer. Un maître de la manipulation. Je le trouve terriblement sombre et terriblement intriguant. D'une dureté sans pareille avec sa famille, et même l'humanité dans son ensemble. Sa maturité fait son originalité et sa profondeur. Il est très réfléchi, très travaillé. J'ai hâte de voir tes rps, comment il s'y prends et de quelle manière il agit. Je ne donne que peu d'espoir à ses potentiels concurrents.

Le don télépathie est un choix audacieux qui renforce ses capacités de manipulation et qui le rend dotant plus dangereux. Son utilisation sur sa famille est une pierre angulaire de la fiche à mon sens. J'ai beaucoup appréciée que tu l'aies tempéré et travaillé de cette manière là, tout au long de ta fiche et dans ta description. Je te fais confiance pour en user à bon escient.

J'aime beaucoup sa vision du monde dans lequel qu'il vit. Les gens de la cité Blanche, les adeptes de Gaia. Pour un premier personnage, ces visions du contextes sont très étonnantes,déjà matures. D'une certaine manière, je perçois cette fiche comme une évolution de pensées, d'une philosophie, strates après strates, qui donnent un portrait final abouti, plein de profondeurs et d'espaces cachés, de libertés de cœur ou d'action. Le passage que je préfère, sans doute le plus terrible, est celui où il choisit d'influencer et de transformer sa femme. C'est noir, c'est amer, c'est terrible et cela me plaît. Si jamais tu as envie de proposer le prédéfini de ta femme, ou d'ailleurs de tes filles, n'hésites pas à le faire. Ceci dit je comprendrais si tu préfères en garder le contrôle.

Enfin tu as un vocabulaire très soigné, très élégant. Une plume très précise, aux tournures un peu vieille école qui lui donnent tout son charme. Tu manies la langue française avec beaucoup de doigté.  C'est très élégant et cela renforce l'impression de maturité de ton personnage.

Je zieute pour ton avatar ! Pour le reste je te donne tes couleurs, ton rang, tu es bien sur validé !
Bienvenue parmi nous <3

avatar
Contact :
Voir le profil de l'utilisateur



Informations :

Messages : 720
Date d'inscription : 23/08/2014




Cloud



Revenir en haut Aller en bas

Re: Waklof Borden

Message par Contenu sponsorisé


Contact :



Informations :





Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum